Aller au contenu

GPEC devient GEPP : qu’est-ce qui a vraiment changé ?

gepp

Gouverner, c’est prévoir. Dans un monde du travail en profonde mutation, la gestion des compétences est primordiale et c’est pour cela que la GEPP a fait son apparition.

Anciennement GPEC, elle vise à améliorer l’adéquation entre les besoins du marché et les compétences des collaborateurs. La GPEC devient GEPP.

Mais, que sont précisément la GPEC et la GEPP ? Pourquoi ce changement sémantique ? Quelles différences entre les deux ? Comment mettre en place une GEPP et avec quels outils ? Factorial fait le point.

La GPEC, petit rappel

La GPEC ou Gestion Prévisionnelle des Emplois et Compétences consiste en une gestion anticipative et préventive des ressources humaines afin de mettre en adéquation les effectifs, les emplois et les compétences avec les choix stratégiques de l’entreprise. 

Anticipation et planification font donc partie de cette méthode qui est basée sur le management des compétences.

Le 18 janvier 2005, la loi de Programmation de Cohésion Sociale dite “ loi Borloo “ impose à certaines entreprises de négocier la mise en place d’un dispositif de GPEC.

Tous les trois ans, cette négociation entre la direction et les partenaires sociaux comme le CSE abordent plusieurs sujets obligatoires comme les conditions de la mobilité professionnelle, les grandes orientations à trois ans de la formation professionnelle dans l’entreprise ou encore les perspectives de recours par l’employeur aux différents contrats de travail.

En 2015, la GPEC s’est vue complétée par la loi relative au dialogue social et à l’emploi, dite “ loi Rebsamen “. Cette dernière a imposé les trois consultations annuelles obligatoires du CSE dont celles sur les Orientations Stratégiques.

De plus, la fréquence des négociations pour la gestion des emplois, des parcours de compétences et de la mixité des métiers ne peut excéder 3 ans. 

La GEPP, quelle différence ?

La GEPP pour Gestion des Emplois et des Parcours Professionnels et donc anciennement appelée GPEC, a fait son apparition avec les Ordonnances Macron de 2017. Avec ce changement de cadre juridique et d’appellation, on ne parle plus de “compétences ” mais de “ parcours professionnel ”.

L’objectif de la GEPP est de mieux anticiper les mutations à venir au sein de l’entreprise et d’établir un état des lieux des ressources humaines à disposition afin d’anticiper les besoins futurs de la société grâce à un plan d’actions clairement défini.

Contrairement à la GPEC, une gestion plus dynamique est préconisée alors que l’on parlait plus de gestion prévisionnelle des compétences. C’est une démarche bien plus proactive que sa prédécesseure. 

En clair, la GEPP sert à évaluer et à gérer les compétences en étant plus orienté vers le capital humain des entreprises. L’objectif est d’optimiser leur réactivité et leur compétitivité tout en mettant en valeur les savoir-faire des salariés grâce aux bons outils et aux bonnes formations.

À noter : La GPEC ne disparaît pas complètement puisqu’elle reste d’actualité au sein des branches professionnelles. 

À qui s’adresse la GEPP ?

Toutes les entreprises sont concernées par la GEPP, quels que soient leur statut ou leur taille. Cependant, elle devient obligatoire pour certains types d’entreprises qui doivent entamer des négociations au moins tous les 3 ans.

Cela concerne notamment :

  • Les entreprises d’au moins 300 salariés ; 
  • Les groupes comptant au moins 300 salariés ;
  • Et les entreprises ou groupes de dimension communautaire employant au moins 150 salariés en France.

Les sociétés de moins de 300 employés désireuses de mettre en place un plan de GPEC, peuvent bénéficier d’une aide de l’Etat.

Quels sont les objectifs de la GEPP ?

Au sein d’une entreprise, la Gestion des Emplois et des Parcours Professionnels revêt plusieurs fonctionnalités et dessert plusieurs objectifs.

Elle permet notamment de/d’ :

  • Anticiper l’évolution des métiers et adapter les compétences selon les évolutions économiques, sociales, environnementales, technologiques et organisationnelles ;
  • Améliorer et optimiser la gestion des carrières en accompagnant les salariés dans leurs parcours professionnels ;
  • Développer la compétitivité de l’entreprise ;
  • Assurer une gestion dynamique de l’entreprise et mettre en place un plan d’actions ;
  • Réaliser des recrutements plus efficaces grâce à une analyse fine des besoins ;
  • Anticiper les besoins futurs de la société ;
  • Mettre en place les process RH adéquats.

Comment mettre en place la GEPP ?

Pour mettre en place une GEPP pertinente et efficace, il existe quelques étapes et astuces à suivre.

Réaliser un état des lieux

Avant d’envisager des changements, il est essentiel pour l’entreprise de connaître au mieux sa structure et de réaliser un état des lieux des ressources à sa disposition.

Passez en revue les métiers et les compétences dans la société mais également les technologies dont elles disposent. Il est également conseillé de prendre en considération les probables départs, les futures embauches et les mobilités envisagées au sein de vos équipes.

Identifier les besoins

Outre l’étude approfondie des forces en présence dans votre structure, il sera crucial d’analyser les éléments externes pouvant affecter les métiers et les compétences de vos collaborateurs.

Cela vous permettra d’identifier leurs besoins et de proposer les solutions adéquates. Étude de la concurrence et du contexte économique, social, technologique et règlementaire, cette étape vous permettra de mettre en lumière les manques à combler.

Analyser les écarts

Une fois ces deux étapes réalisées, il est de rigueur d’analyser les écarts entre les ressources à votre disposition et les besoins identifiés afin de permettre à vos salariés d’atteindre leurs objectifs.

Ne l’oubliez pas, la GEPP sert à anticiper l’évolution des métiers et grâce à cette analyse, il vous sera possible de prévoir et de faire face aux éventuelles menaces externes tout en réussissant à combler ces écarts. 

Accompagner les collaborateurs

Après avoir pris connaissance de l’état de votre entreprise en matière de métiers et de compétences, il vous faudra accompagner vos collaborateurs, vos ressources premières.

En tant qu’employeur, aidez-les à optimiser leur temps de travail en leur fournissant les outils dont ils auraient besoin. Formation, logiciel, entretien individuel, suivi… en les assistant dans leur gestion des carrières, c’est votre entreprise qui en profite.

Mettre en place d’un plan d’actions

Pour combler les écarts entre les ressources à date et les besoins de votre société, la dernière étape est primordiale. En effet, c’est par la mise en place d’un plan d’actions que vous pourrez rectifier le tir et optimiser la gestion de votre personnel.

Former vos collaborateurs, miser sur la mobilité interne, recruter de nouveaux talents ou encore restructurer vos effectifs sont autant de solutions viables et efficaces pour votre GEPP.

Les outils de la GEPP

Pour assurer la mise en place de la démarche de GEPP, certains outils peuvent être sollicités .

L’organigramme d’entreprise 

L’organigramme d’entreprise est très utile pour visualiser à l’instant T les différents services qui composent la société. On peut facilement y identifier les liens hiérarchiques et organisationnels.

Aussi, il permet de visualiser la répartition des tâches et peut servir à reconnaître les compétences en place et celles à acquérir grâce à la vision globale qu’il fournit.

La cartographie des compétences

Cet outil de la GPEC est très utile pour reconnaître rapidement les compétences en présence dans l’organisation. On y retrouve notamment les compétences techniques et non techniques de chaque métier. 

La cartographie des compétences est un outil RH indispensable puisqu’il offre la possibilité de distinguer les besoins en formation, en recrutement ou en mobilité interne.

La fiche de poste 

Une fiche de poste est un outil RH tout autant précieux de la GPEC car il recense clairement et précisément les rôles, missions et responsabilités des collaborateurs.

Elle indique la description et le statut hiérarchique du poste, les compétences requises et le lien avec les autres membres de l’équipe. Elle est un atout pour le développement des compétences et des métiers.

Le référentiel de compétences

Le référentiel de compétences est un outil de management aujourd’hui indispensable pour les ressources humaines et s’inscrit naturellement dans une stratégie de GEPP.

Il permet de recenser l’ensemble des compétences qu’un salarié doit détenir pour occuper un poste. D’un coup d’œil, vous avez une vue d’ensemble des ressources à disposition et des compétences manquantes afin d’atteindre les objectifs. 

Les entretiens

C’est un classique mais l’entretien est une valeur sûre en entreprise. Entretien annuel, entretien individuel ou entretien professionnel, ils sont des occasions parfaites pour évaluer les compétences de vos salariés.

Ce sont des moments idéaux pour faire le point. Aussi, vous pouvez peut-être envisager des perspectives d’évolution, tant par la mobilité interne que par la formation.

Ces rendez-vous doivent occuper une place importante dans votre stratégie GEPP.

La formation

C’est l’un des outils principaux de la GEPP. En effet, la formation professionnelle permet d’enrichir ou d’approfondir les compétences des collaborateurs. Faciles à mettre en place, elles donnent l’opportunité à vos équipes de gagner en compétitivité.

Montée en compétences, développement de la performance, meilleure rentabilité pour votre entreprise, amélioration des conditions de travail… les avantages sont nombreux ! Surtout, la formation est précieuse pour conserver les meilleurs talents.

Les solutions digitales

Avec la transformation digitale des entreprises, les outils numériques occupent une place prépondérante dans le fonctionnement des sociétés. Aujourd’hui, une multitude de solutions digitales existent afin de faciliter la gestion RH.

Le logiciel SIRH de Factorial vous permet par exemple d’automatiser de nombreux process et de regrouper toutes les informations nécessaires sur vos employés, leurs métiers et leurs compétences. Une aubaine pour réussir votre stratégie de GEPP avec notre logiciel GPEC !

Une plume affinée, des heures de recherche, toujours à l'affût de nouvelles idées, des connaissances tout-terrain... Plus qu'un métier la rédaction est une passion.

Articles Similaires

Vous avez une question ou un commentaire à faire ? Partagez vos idées avec notre communauté RH!

Rejoignez une communauté faite par et pour les professionnels RH.

Ressources pour les professionnels des RH toutes les semaines.

Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire et recevez les dernières tendances, conseils et ressources destinés aux professionnels des RH.

En vous inscrivant, vous acceptez le traitement de vos données pour recevoir les informations demandées. Politique de confidentialité