Aller au contenu

Éléments variables de paie : des avantages sur la fiche de paie

·
7 minutes de lecture
elements variables paie

Aujourd’hui, nous savons que la motivation au travail est un ensemble de facteurs complexes. Le dicton ne dit-il pas qu’un travail bien fait mérite salaire ?

Les éléments variables de paie sont un moyen de rémunérer les salariés en fonction de critères précis qui vont au-delà des heures travaillées. Il peut s’agir des commissions sur les ventes par exemple.

Ils viennent compléter le salaire fixe d’un employé ou constituer entièrement la base de sa rémunération.

Cependant, la gestion de la paie, pour sa partie fixe (salaire de base, tickets restaurant…) et surtout pour sa part variable, est un travail minutieux à prendre très au sérieux, où la vigilance est de mise.

Quels sont les éléments variables de paie ? Quels sont les risques potentiels en cas d’erreur de calculs des variables de salaires ? Comment assurer une gestion efficace des éléments variables de paie de vos collaborateurs ?

Nous allons développer ces points dans la suite de l’article.

>>> Téléchargez notre tableau des éléments variables de paie Excel ou passez directement à la paie en ligne avec notre logiciel SIRH paie

logiciel sirh paie

Qu’est-ce que les éléments variables de paie ?

Les éléments variables de paie sont des composants de la rémunération d’un employé qui peuvent varier d’une période de paie à l’autre en fonction de différents facteurs. Contrairement aux éléments fixes de la paie tels que le salaire de base, les éléments variables peuvent changer en fonction de diverses circonstances.

Pour généraliser, disons que les variables de paie rassemblent tous les éléments de la rémunération qui ne sont pas fixes.

Ceux-ci sont donc amenés à changer d’un mois à l’autre. En d’autres termes, c’est ce qui fait fluctuer le montant de la paie d’un employé.

Quels sont les éléments variables de paie ?

Ils peuvent être classés en quatre catégories.

Les éléments variables liés au temps de travail

Une fois que vous avez calculé la mensualisation de chaque salarié en fonction de son indice salarial, de son ancienneté et de son volume horaire permanent, vous obtenez le salaire de base. Toutefois, ce taux peut être modifié en fonction de différentes variables qui affectent le volume horaire ou la tarification de certaines heures spécifiques :

  • Heures complémentaires pour les salariés à temps partiel ;
  • Heures supplémentaires pour les salariés à temps plein ;

👉🏽 Consultez notre guide sur les heures supplémentaires

  • Majorations pour les heures travaillées les dimanches et jours fériés ;
  • Régime d’équivalence et périodes d’astreinte.

Les variables de paie liées aux absences

Différentes raisons peuvent conduire un salarié à s’absenter temporairement de l’entreprise. Chaque situation d’absence doit être consciencieusement enregistrée dans le bulletin de salaire, car elle peut influencer la rémunération :

  • Congés payés et réduction du temps de travail (RTT) ;
  • Absences liées à la maladie (arrêt maladie, accident du travail, incapacité temporaire de travail) ;
  • Congés de formation ;
  • Périodes d’activité partielle exceptionnelle au sein de l’entreprise.

💡 Bon à savoir : les absences rémunérées n’entraînent aucune variation dans le salaire. Ceci étant, elles doivent malgré tout apparaître sur la fiche de paie. Ce sont des absences autorisées, légales ou conventionnelles : congés payés, congés pour événement familial, RTT, compte épargne-temps (CET). Elles sont comptées en jour ouvrable.

Les éléments variables liés aux primes

Les primes représentent des éléments de rémunération variables. Elles varient en fonction du secteur d’activité de l’entreprise et de la convention collective. Voici quelques exemples fréquents de primes accordées au sein des entreprises :

  • Primes exceptionnelles ;
  • Primes conventionnelles ;
  • Primes d’usage ;
  • Commissions sur les ventes ;
  • Primes de fin d’année.

👉🏽 Lisez notre article sur la prime d’ancienneté

Les variables découlant des avantages salariaux

Il est également important de répertorier les avantages en nature ou en espèces dont bénéficient les salariés :

  • Tickets restaurant ;
  • Véhicule de fonction ou logement de fonction ;
  • Remboursement des frais professionnels.

Les frais professionnels sont des frais assumés par le salarié pour les besoins de son activité professionnelle et dans l’intérêt de son entreprise. Ils doivent être pris en compte dans la paie et être remboursés aux employés.

Ces derniers font leur demande de remboursement via un document qu’il transmet au service comptable ou encore mieux, à travers un logiciel note de frais.

Les tickets restaurants, les avantages en nature, les chèques-vacances ou encore les avances sur salaire sont d’autres variables à intégrer dans la paie.

Comment saisir les éléments variables de paie ?

La saisie des éléments variables de paie peut varier selon le système de gestion de la paie utilisé par l’entreprise. Cependant, voici une démarche générale pour saisir ces éléments :

1. Identifiez les éléments variables

Les éléments variables de paie comprennent les heures supplémentaires, les primes, les indemnités, les avantages en nature, les remboursements de frais, etc. Identifiez tous les éléments spécifiques à votre situation.

2. Collectez les informations

Obtenez les données nécessaires pour chaque élément variable. Cela peut inclure le nombre d’heures supplémentaires effectuées, le montant de la prime, les frais engagés, etc. Les informations doivent être précises et vérifiables.

3. Vérifiez les règles applicables

Assurez-vous de connaître les règles légales et conventionnelles qui s’appliquent à chaque élément variable. Certaines catégories peuvent être soumises à des taux spécifiques ou à des limites de montant.

4. Accédez au système de gestion de la paie

Utilisez le logiciel ou le système de gestion de la paie de votre entreprise pour accéder à la section de saisie des éléments variables. Cette section peut être appelée « éléments variables », « ajustements », « compléments de paie », ou autre nom similaire.

5. Sélectionnez le type d’élément variable

Choisissez le type d’élément variable que vous souhaitez saisir, par exemple « heures supplémentaires », « prime », etc.

6. Saisissez les informations

Entrez les informations requises pour chaque élément variable, telles que la quantité, le montant, la période concernée, etc. Suivez les indications du système de paie pour chaque champ.

7. Vérifiez les données saisies

Avant de valider, assurez-vous de revoir attentivement les informations saisies pour éviter les erreurs. Vérifiez les calculs et assurez-vous de respecter les règles en vigueur.

8. Validez et enregistrez

Une fois que vous êtes sûr que les informations sont correctes, validez la saisie des éléments variables. Le système de paie enregistrera alors ces données pour les inclure dans le calcul de la prochaine paie.

Il est important de noter que la procédure exacte peut varier en fonction du logiciel de paie utilisé. Si vous avez des questions spécifiques ou des difficultés lors de la saisie des éléments variables, il est recommandé de consulter la documentation du système de paie ou de contacter le support technique approprié pour obtenir de l’aide supplémentaire.

Quels sont les risques potentiels en cas d’erreur de calculs des éléments variables de paie ?

Si l’agent qui traite les différentes informations du personnel n’est pas assez vigilant, des erreurs de saisie ou de calculs peuvent se glisser.

De telles erreurs peuvent être assez lourdes de conséquence.

Un mécontentement du salarié

L’effet le plus direct et le plus immédiat se fera ressentir au niveau du salarié victime de l’erreur.

Si son traitement venait à être en dessous de ses expectations, il risque d’être déçu. Il pourrait même ressentir de l’injustice.

Et ce n’est jamais bon, puisque cela présente un risque très élevé de diminuer sa motivation.

Une telle situation pourrait être interprétée comme un échec de la mission des ressources humaines.

Un mauvais point vis-à-vis des organismes sociaux

Le service Paie est en relation avec les différents organismes sociaux.

En effet, celui-ci effectue des virements tels que la Déclaration Sociale Nominative (DSN).

Si les données collectées et saisies, à la base, sont inexactes, les organismes récepteurs sont induits en erreur.

Ce qui vaudrait, à l’entreprise, une exposition sur le plan réglementaire.

Des erreurs à la chaine au niveau de l’entreprise

Au sein même de l’entreprises, ses données sont utilisées par différents services, notamment la comptabilité.

En effet, tout ce qui est poste de dépense doit être tenu et équilibré dans le journal.

Une erreur à un stade ou un autre de la gestion des variables de paie peut avoir un impact sur le travail des services qui œuvrent en aval.

👉🏽 Découvrez le coffre-fort électronique pour bulletin de paie et comment l’utiliser.

Une charge de travail plus importante pour rectifier les erreurs

Naturellement, de pareilles irrégularités ne peuvent être maintenues telles quelles. Elles doivent être redressées.

Et le plus souvent, rectifier une erreur dans une énorme base de données est un travail plus fastidieux.

Ce qui représente une charge de travail supplémentaire à prendre sur son temps de travail habituel.

Il faudra donc redoubler de vigilance pour traiter le travail en cours avec un temps réduit.

Comment assurer une gestion efficace des éléments variables de paie de vos collaborateurs ?

Vous saisissez alors l’importance de faire preuve de rigueur et de justesse dans la gestion des variables de paie. Nous vous conseillons d’être méthodique et astucieux.

Effectuer une collecte et un suivi rigoureux au cours du mois

La première astuce est de s’y prendre à l’avance pour avoir une certaine marge de manœuvre.

N’attendez pas la fin du mois pour collecter, saisir et traiter les informations.

Chaque semaine, récupérez les données relatives au temps de travail effectifs et les absences, puis effectuez le contrôle de cohérence.

Vous pouvez obtenir ces informations en les demandant à vos collaborateurs par téléphone ou par email.

La saisie se fera au fur et à mesure sur des outils de gestions comme une fiche Excel ou une autre solution de gestion du temps.

Ensuite, vous devrez effectuer les calculs liés aux heures supplémentaires, primes, et indemnités de chaque salarié.

Avant de procéder à l’intégration des éléments variables de paie dans la rémunération, vous devriez envisager de faire un tableau préparatoire de paie.

Ce dernier recense les éléments variables et facilite le travail d’édition des bulletins de paie.

👉🏽 Utiliser un logiciel pour calculer les variables de paie

Opter pour des outils de gestion RH modernes et efficaces

La vieille méthode qui consiste à faire confiance à ses seules capacités comporte un risque d’erreur élevé.

En effet, la performance d’une personne dépend de plusieurs facteurs qui ne dépendent pas toujours de sa volonté.

Pour palier à cela, il est bon d’opter pour des outils de gestion RH modernes et plus efficaces, fournis par des professionnels RH indépendants.

En plus de limiter les risques d’erreurs, l’automatisation de la gestion de la paie présente de nombreux avantages :

  • Temps de processus réduit,
  • Circuits de validation et de vérification facilités,
  • Formats des données harmonisés,
  • Données plus sécurisées,
  • Taux de cotisation assuré conforme…

Quand on sait que tout collaborateur doit avoir numéro de matricule rh dans l’entreprise pour l’identifier dans tous les processus de gestion RH, conforme au RGPD, autant dire qu’un logiciel de paie aide énormément.

 

Que vous soyez à votre énième période de paie ou que vous vous y préparez pour la première fois, nous pensons vraiment que donner des incentives à vos collaborateurs vous aidera à les garder. Pensez-y au moment de saisir vos éléments variables de paie sur Excel ou sur un logiciel adapté.

 

Demandez une démo gratuite de Factorial et rendez la paie en ligne facile pour vous et vos collaborateurs

 

Béatrice est senior content manager chez Factorial. Sa principale mission : vous inviter à venir, vous donner envie de rester et vous inciter à revenir. Elle a commencé son aventure dans les ressources humaines il y a environ 6 ans et ça continue ! Comme une voiture tout-terrain, elle raffole du hors-piste et n'hésite pas à se frotter à d'autres univers (elle était à une époque une commerciale acharnée qui négociait la vente de formations professionnelles).

Articles Similaires

Laisser un commentaire