Aller au contenu

Pourquoi reconnaître les compétences transversales de vos collaborateurs ?

·
5 minutes de lecture
employé qui chante pour montrer ses compétences transversales

Dans un marché du travail concurrentiel, les candidats doivent se démarquer pour atteindre leurs objectifs. Si les hard skills sont importantes, les compétences transversales le sont tout autant.

Les entreprises odoivent reconnaître ces softs skills et surtout, les mettre en valeur pour le bien de leur structure.

Mais qu’est-ce que les compétences transversales ? Pourquoi sont-elles si importantes ? Comment les valoriser en entreprise ? Faisons le point.

Les compétences transversales : définition

Les compétences transversales ou transverses font référence aux qualités humaines et relationnelles d’une personne.

Souvent liées au savoir-être, elles sont très appréciées des recruteurs et peuvent faire la différence dans un processus de recrutement.

Ces soft skills sont aujourd’hui valorisées par les entreprises où les collaborateurs doivent en posséder quelques-unes pour réussir à leur poste.

Si elles sont dans la plupart des cas innées, certaines compétences transversales peuvent s’apprendre et même être enseignées.

Exemple de compétences transversales

Si elles sont nombreuses, il existe 8 compétences incontournables comme :

  • Communication et écoute : Au-delà de maîtriser sa communication écrite et verbale, voire une ou plusieurs langues étrangères, il s’agit de savoir écouter et interagir avec les autres, toujours avec pédagogie et empathie ;
  • Organisation et rigueur : Savoir organiser son travail, planifier, respecter les délais, gérer les priorités, être rigoureux… sont autant de compétences transverses à posséder ;
  • Autonomie et initiative : Un collaborateur doit être capable de prendre des initiatives et d’agir en toute autonomie avec comme objectif premier la réussite de l’entreprise ;
  • Responsabilité : Prendre ses responsabilités et assumer ses décisions sont des compétences transverses primordiales ;
  • Leadership : Un collaborateur qui est capable d’entraîner ses collègues dans son sillage est un leader-né qui a la faculté de fédérer autour d’un projet. Ces individus postulent souvent à des postes à responsabilités ;
  • Travail en équipe : La capacité à travailler en équipe, à s’adapter et à collaborer est cruciale pour les entreprises. L’individualisme d’antan a fait place à un sens du collectif où chacun doit apporter sa pierre à l’édifice ;
  • Encadrement : Savoir diriger une équipe, manager un collaborateur ou simplement mener une réunion sont des qualités très recherchées. Cette capacité d’encadrement permet d’assurer la productivité et atteindre les objectifs de l’entreprise ;
  • Esprit d’analyse : Une bonne capacité d’analyse et de synthèse est un savoir-être rassurant pour de nombreuses sociétés. Cela offre la possibilité de prendre des décisions rapidement et de trouver les solutions adéquates lorsque la situation l’exige.

Il existe d’autres compétences transversales qui seront plus ou moins déterminantes en fonction du secteur d’activité de l’entreprise et du poste occupé par le salarié.

Quelle différence avec les compétences transférables ?

Il est indispensable de ne pas confondre les compétences transversales avec les compétences transférables qui tiennent plus du savoir-faire d’un individu ou encore de ses aptitudes acquises tout au long de son parcours professionnel. 

Une compétence transférable est directement liée à un contexte professionnel qui peut être utilisée pour d’autres métiers et même acquise en dehors de l’activité professionnelle, comme la culture numérique, l’organisation administrative ou encore l’analyse de données.

Pourquoi reconnaître les compétences transversales ?

L’importance des soft skills

De nos jours, il n’est plus suffisant d’exceller dans son domaine.

Le savoir-faire doit impérativement être complété par le savoir-être afin de conserver une harmonie au sein de l’entreprise. Surtout, les emplois nécessitent une combinaison de compétences. 

En effet, les soft skills prennent de plus en plus de place au sein des sociétés.

Être un bon communiquant, faire preuve de leadership, savoir organiser son temps de travail ou encore être capable de gérer les conflits sont des compétences transversales très recherchées.

L’humain au coeur de votre stratégie RH

En reconnaissant les compétences transverses de vos collaborateurs, vous placez l’humain au cœur de votre stratégie RH.

Vous mettez l’accent sur les qualités humaines de vos employés en leur témoignant toute votre confiance.

L’objectif ici est de valoriser les compétences transversales de vos salariés afin qu’ils puissent s’assumer et s’épanouir.

Une politique comme celle-ci favorise considérablement le bien-être et le bonheur au travail.

L’esprit d’équipe avant tout

Les compétences transverses permettent donc à vos collaborateurs de s’affirmer et de se sentir bien dans leur peau.

Cela a pour effet de créer une ambiance de travail idéale et propice à la collaboration.

Une grande partie des softs skills prennent en considération l’évolution de l’individu avec les autres.

Communication, travail d’équipe, écoute, empathie…Toutes ces qualités entraînent une meilleure osmose et un esprit d’équipe contagieux.

Une meilleure fidélisation des collaborateurs

Un collaborateur heureux est un collaborateur qui reste. Cela peut paraître trivial écrit comme cela mais c’est une évidence.

En accordant de l’importance aux compétences transversales, il est plus simple de fidéliser et de retenir vos talents.

Vous permettez à vos salariés de grandir avec vous et avez de la considération pour leur savoir-être. S’ils se sentent valorisés, ils n’auront pas envie de vous quitter.

Un boost pour la mobilité interne.

Comme nous l’évoquions plus haut, les compétences techniques ne suffisent plus.

Les compétences transversales ont pris du galon et sont même essentielles dans certaines fonctions, notamment celles en management.

Ainsi, ces soft skills sont un accélérateur de carrière et favorisent la mobilité interne.

Il est plus facile de promouvoir un élément en interne dont les compétences transverses sont connus et reconnus qu’un autre candidat dont vous ne connaissez pas les qualités humaines.

Un levier pour attirer les talents

La reconnaissance des compétences transversales au sein de votre entreprise n’est pas uniquement utile en interne mais a également un effet positif sur votre stratégie de recrutement.

Avec l’importance de la QVCT (qualité de vie et des conditions de travail), les candidats choisissent leurs employeurs sur des critères humains.

En vous positionnant comme une entreprise attentive aux compétences transversales, vous aurez plus de facilité à attirer de nouveaux talents, soucieux de leur bien-être professionnel. 

Comment gérer efficacement les compétences transversales de vos employés ?

Pour valoriser les compétences transversales de vos équipes, vous devez connaître les forces et faiblesses de vos collaborateurs.

L’objectif est d’utiliser au mieux les capacités de chacun afin de doper leur productivité et leur efficacité.

Dans un premier temps, vous pouvez réaliser des tests de personnalités ou profitez des entretiens individuels pour identifier les soft skills de certains de vos employés.

Grâce à ces tests, vous pouvez entreprendre une analyse plus poussée des capacités de vos collaborateurs et repérer ainsi les compétences transversales favorables à l’entreprise.

Ensuite, il convient de faire une cartographie des compétences de vos salariés pour une meilleure gestion RH.

Cette méthode permet d’identifier et d’évaluer les compétences, les connaissances et les comportements nécessaires des employés pour être efficaces à leur poste.

En utilisant la GEPP, amciennement GPEC, (Gestion des Emplois et des Parcours Professionnels), vous pouvez :

  • Anticiper les mutations à venir au sein de l’entreprise,
  • Connaître vos besoins futurs en recrutement,
  • Savoir précisément quel collaborateur pourra évoluer dans votre structure.

Outil pour identifier, analyser et développer les compétences transversales de vos employés

Utiliser un logiciel GPEC vous permet de collecter et d’analyser les données clés de vos entretiens et évaluations.

Vous pourrez mieux gérer les compétences transverses de vos employés et faire un vrai suivi des compétences grâce à un système de gestion des entretiens et évaluations.

Vous pourrez ainsi aligner vos besoins en formation et en recrutement notamment.

 

Avec une solution digitalisée, il vous sera plus facile de connaître sur le bout des doigts les qualités de vos salariés.

Béatrice est senior content manager chez Factorial. Sa principale mission : vous inviter à venir, vous donner envie de rester et vous inciter à revenir. Elle a commencé son aventure dans les ressources humaines il y a environ 6 ans et ça continue ! Comme une voiture tout-terrain, elle raffole du hors-piste et n'hésite pas à se frotter à d'autres univers (elle était à une époque une commerciale acharnée qui négociait la vente de formations professionnelles).

Articles Similaires