Aller au contenu
badgeuse

Des badgeuses et des types pour chaque entreprise

De nos jours, les badgeuses sont des systèmes incontournables au sein d’une entreprise. En fait, l’organisation est l’une des bases de l’efficacité dans la gestion du personnel.

Et s’il y a bien un élément qu’il faut organiser, ce sont les heures de travail des employés. Car on dit souvent que le temps, c’est de l’argent.

Dans le milieu entrepreneurial, c’est d’autant plus vrai. La badgeuse constitue ainsi un outil indispensable pour enregistrer le temps et permettre aux services RH de mieux le gérer.

En quoi consiste exactement ce dispositif de suivi des temps de présence ? Pourquoi l’utiliser ? Et quels sont les différents types de badgeuse pointeuse en entreprise ?

Nous vous invitons à poursuivre la lecture pour avoir les réponses.

badgeuse entreprise

Une badgeuse, c’est quoi au juste ?

Appelée également pointeuse ou timbreuse, ce dispositif permet de marquer et d’enregistrer la durée ainsi que les horaires de travail.

À l’origine, les badgeuses fonctionnaient sur un système d’horlogerie mécanique.

Mais au fil du temps, diverses technologies ont vu le jour. Il existe ainsi plusieurs outils pour effectuer ce suivi et cette gestion du temps de travail.

Comment pointer au travail ?

Avec l’avènement du cloud, l’utilisation massive des smartphones et un focus sur la performance des salariés, les feuilles de temps ont rapidement évoluée. Et avec elles, de nouvelles fonctionnalités et lois ont conduit vers des pratiques plus raisonnées et à une responsabilité d’entreprise importante.

Du point de vue légal, l’utilisation d’un dispositif de pointage du personnel est obligatoire pour l’employeur. Cela permet notamment aux organismes responsables de contrôler le respect des heures de travail légales par l’employeur.

Mais en plus de l’obligation légale, la pointeuse badgeuse comporte également différents avantages aussi bien pour l’employeur que pour le salarié.

Quels sont-ils ? C’est ce que nous allons voir ensemble.

Les avantages d’utiliser des badgeuses

Pour l’employeur comme l’employé, les avantages de la badgeuse en entreprise sont importantes.

Pour les employeurs, les pointeuses permettent notamment de contrôler le respect des heures de travail par chacun des employés.

Il permet d’optimiser le temps de travail et d’organiser les horaires d’entrée et de sortie. Cela peut avoir un impact certain sur la productivité.

Et bien évidemment, il permet également de gérer les absences. Avec un système de pointage horaire, plus besoin de l’intervention d’une personne pour effectuer le contrôle des horaires de travail des employés.

Pour le salarié, la pointeuse horaire constitue un outil très efficace pour se justifier auprès de l’employeur si nécessaire.

Ce dispositif met chaque travailleur sur un même pied d’égalité. Certains collègues habitués à arriver en retard ou à partir tôt vont devoir laisser de côté cette mauvaise habitude.

Le respect des horaires légales d’arrivée et de départ sera donc effectif. Et vous pourrez également mieux gérer les heures supplémentaires.

Les différents types de badgeuse

Obligatoire du point de vue légal, avantageux aussi bien pour l’employeur que le salarié… Ce système de suivi semble donc incontournable.

Mais alors, quels sont les différents types de badgeuses ? Et quel est l’idéal ?

Pointeuse mécanique

Utilisé depuis le 19ème siècle, ce dispositif comporte une horlogerie mécanique. Le principe est très simple.

Chaque salarié est muni d’une fiche cartonnée. Cette fiche sera insérée dans la machine, à l’entrée ou à la sortie du lieu de travail.

Malheureusement, avec le système mécanique, il est possible pour le salarié de mauvaise foi, de modifier sa fiche cartonnée. Ce dispositif n’est donc pas forcément fiable.

De plus, cet appareil ne permet pas de réaliser une récolte et un traitement automatique des données. L’employeur ou une autre personne doit s’en charger. Il ne garantit donc pas l’impartialité.

Son vrai point fort reste tout de même son prix abordable. Il coûte généralement entre 200 à 300 €.

Si vous êtes une petite entreprise de moins de 10 employés, vous pourriez être tenté par cette option.

Pointeuse numérique

Certes, elle emprunte certaines caractéristiques du modèle mécanique. Mais la première différence se situe au niveau du système utilisé. Ce dispositif emploie l’électronique.

À la place de la fiche cartonnée, le salarié va utiliser une carte à code-barre. Ce modèle numérique permet l’enregistrement du temps de travail.

En général, il permet également une impression sur papier du décompte d’heures de travail. Cette machine est plus pratique, plus performante et plus rapide que son aînée la mécanique.

Néanmoins, avec ce dispositif le salarié de mauvaise foi peut tout de même faire effectuer le pointage par une autre personne en lui donnant sa carte de pointage ou son badge.

Ce système numérique n’est donc pas fiable à 100%. Pour qu’il soit parfaitement efficace, nous vous conseillons de renforcer la surveillance du terminal prévu à cet effet. Le coût de cette machine tourne généralement autour de 350 à 600€.

Badgeuse

Comme son nom l’indique, la badgeuse est un dispositif de pointage qui implique pour le salarié, l’usage d’un badge sur un terminal.

En général, la badgeuse est nettement plus performante que les dispositifs déjà précités. Elle comporte diverses fonctionnalités.

Elle récolte des informations présentes sur le badge, enregistrement du temps de travail, traitement de données récoltées.

Il permet également au salarié d’avoir accès à des informations telles que la synthèse du temps de travail, les absences, les jours de congé restants.

La plupart du temps, la badgeuse est également fournie avec un logiciel de gestion.

Ce logiciel facilite la collecte de données dans la badgeuse, leur traitement et leur exploitation.

Étant plus sophistiquée que la pointeuse numérique, la badgeuse a généralement un prix un cran au-dessus.

Application mobile

Grâce à l’évolution des outils de télécommunication, il est possible d’effectuer le pointage à distance.

Cette méthode s’adresse généralement aux travailleurs en télétravail et qui se déplacent fréquemment.

Au début, le pointage mobile se faisait principalement via des appels téléphoniques.

Avec l’arrivée des Smartphones, il est désormais possible d’effectuer le pointage via des applications. C’est le cas notamment de l’application « Clock in Clock out ».

Outre le pointage d’horaires de travail, cet outil numérique permet également à l’employeur de géolocaliser son employé. Cela permet de savoir si ce dernier se trouve réellement sur son site de travail.

Le principal avantage de l’application mobile de pointage telle que « Clock in Clock out » ? C’est le fait de pouvoir limiter les dépenses. Pas besoin d’acheter un dispositif coûteux et encombrant.

De plus, ces plateformes sont généralement faciles à utiliser. Ainsi, ils sont accessibles à n’importe quel utilisateur.

Découvrez-en plus sur les avantages d’une pointeuse mobile en télétravail

pointeuse mobile

Les pointeuses digitales ou biométriques

Avec une pointeuse digitale, la mise à jour se fait en temps réel. Elle permet de répondre aux exigences en matière de protection des données.

La reconnaissance biométrique est une technologie quasi infaillible. Pourquoi ? Tout simplement, car elle utilise certaines caractéristiques physiques et comportementales de l’utilisateur.

Empreinte digitale et surface de la main, reconnaissance faciale, scan d’iris, scan des réseaux veineux, voilà ce qui caractérise la pointeuse biométrique.

Étant donné qu’il s’agit ici d’un dispositif sophistiqué, son coût est nettement plus élevé que les autres technologies précitées.

Il faut compter environ 4.000€. Il est généralement conseillé pour les entreprises nécessitant un niveau de sécurité élevé.

À noter tout de même que l’utilisation de ce dispositif biométrique pour le pointage horaire au travail est interdite en France.

Néanmoins, il peut être utilisé pour le contrôle d’accès dans certaines conditions et après obtention d’autorisation auprès de la CNIL.

L’alternative au pointage biométrique est la machine de pointage photo. La badgeuse sera combinée avec une caméra.

Lorsque le travailleur présente son badge, il sera pris en photo. Cela permet d’éviter efficacement les fraudes.

 

Passez à un logiciel de pointage !

 

Laisser un commentaire