Aller au contenu

Plan de succession et planification de la relève

Plan de succession

Une entreprise, c’est un peu comme une grande famille : certains arrivent, certains s’en vont. Savoir anticiper les départs en retraite, les démissions ou les nouveaux besoins est essentiel, d’où l’importance d’un plan de succession rigoureux.

Les services RH d’une société ont parfois peu de temps pour mettre en place une véritable vision à long terme de l’entreprise. La planification de la relève peut ainsi aider à prendre la bonne direction et surtout, éviter les mauvaises surprises.

Factorial vous dit tout à propos du plan de planification et ses rouages… Suivez le guide !

 

Le développement des compétences de vos salariés est une priorité ?

Suivez tout le processus de formation avec notre logiciel GPEC

Selon le premier Observatoire national de l’entrepreneuriat familial, 89 % n’ont pas de plan de succession formalisé (2021).

Définition

Le plan de succession est un outil de pilotage RH qui permet de mettre en place une stratégie de relève et de remplacement des rôles principaux d’une société. Utilisé aujourd’hui pour tous les postes managériaux, il assure la continuité de l’entreprise tout en anticipant les mouvements à venir au sein des équipes.

Ainsi, ce document prépare la structure à son avenir en déterminant les ressources et les compétences dont elle aura besoin. Il conviendra donc d’identifier les postes clés, les collaborateurs actuels qui les occupent et les profils nécessaires dans un futur proche ou lointain pour occuper ses fonctions.

En fonction de la taille de l’entreprise, différents plans de succession peuvent être implantés dans un service en particulier ou même dans une zone géographique.

Un plan de succession ? Pour quoi faire ?

Plan de succession rime avec anticipation. En effet, la planification de la relève aide les organisations à connaître en profondeur leur structure et les forces vives en présence.

Cela leur permet de définir des objectifs stratégiques présents et futurs, et ainsi envisager l’avenir avec sérénité.

L’un des buts premiers du plan de succession est de reconnaître, de développer et de retenir les employés à haut potentiel.

Ce sont ces profils qui assureront la relève et remplaceront les dirigeants ou managers sur le départ. L’idée est d’avoir toujours un coup d’avance.

En somme, le plan de succession est un moyen efficace pour garantir la pérennité de votre entreprise.

Sans son déploiement, une démission ou l’absence imprévue d’un cadre pourraient avoir un impact dévastateur sur le fonctionnement de votre société.

Aussi, il sera judicieux de mettre en place un véritable organigramme d’entreprise. Ce dernier vous donnera une vision claire sur les liens hiérarchiques, fonctionnels et organisationnels de votre compagnie.

Une façon simple et efficace pour deviner les futurs successeurs potentiels.

Comment élaborer un plan de succession ?

Un plan de succession performant répond à une politique définie en amont.

6 étapes peuvent être nécessaires à son exécution.

1. Définir une stratégie

La planification de la relève doit être appliquée selon une stratégie claire et précise. Il s’agira de définir les activités-clés, les besoins, les changements à venir, les innovations indispensables et même les compétences nécessaires.

Votre plan de succession devra répondre à vos objectifs stratégiques et à vos besoins. Il vous faudra vous poser les bonnes questions et surtout, anticiper tous les cas de figure.

2. Identifier les talents

A coup sûr, votre entreprise regorge de talents. Il apparaîtra comme pertinent de réaliser des bilans de compétences pour identifier les employés avec une forte valeur ajoutée. Évaluez les hauts potentiels en lien avec les postes cibles pour assurer la pérennité de votre société.

L’objectif est d’obtenir un aperçu de leurs capacités, de leur motivation mais également de les faire évoluer pour occuper des postes à plus haute responsabilité. Un talent brut a souvent besoin d’être forgé : investissez sur vos collaborateurs !

3. Créer un vivier de talents

Repérer les talents n’est pas la tâche la plus compliquée. Le plus difficile sera de conserver ses hauts potentiels en leur donnant envie de s’investir et de se projeter au sein de votre entreprise. C’est pourquoi établir un plan de carrière sera crucial.

Pensez à constituer un vivier de candidats préqualifiés que vous pourrez placer aux postes importants quand la situation se présentera. Ne l’oubliez pas, votre objectif numéro un est d’assurer la continuité.

4. Prévoir les évolutions

Comme toute organisation, la vôtre subira des transformations. Qu’elles soient techniques ou structurelles, elles entraîneront dans leurs sillage de nombreux changements.

Prévoir ces évolutions vous permettra de parer à toute éventualité. Une nouvelle fois, l’anticipation sera de mise. Projetez-vous et imaginez les futurs contours de votre entreprise et de vos équipes. Une vision à long terme vous aidera à appréhender les bouleversements à venir.

5. Planifier le plan de succession

C’est une phase importante dans le développement de votre plan de succession. Même si celui-ci prend forme, il faudra le planifier en respectant plusieurs critères.

Quelles sont les futures échéances ? Quels moyens financiers avez-vous à votre disposition ? Quelles sont les prochaines étapes ? De quelle manière allez-vous communiquer sur votre planification de relève ? Comment assurer une bonne transition et garantir le transfert de compétences ? Comment implanter le futur organigramme ?

Il conviendra de poser les bonnes problématiques. De la bonne planification de votre plan de succession dépendra son succès.

6. Évaluer votre plan de succession

Avant de soumettre votre plan aux équipes et de le mettre en route, quelques vérifications s’imposent. Prenez du recul et interrogez-vous sur sa pertinence. En somme, répond-t-il vraiment à vos attentes ? Est-il adapté à votre structure et aux changements à venir ?

Il vous faudra analyser les compétences à votre disposition et déterminer les talents qui pourront parvenir à prendre le relais. Avez-vous assez d’employés qualifiés pour assurer la transition ? Si la réponse est non, c’est que vous devriez probablement repenser votre plan de succession.

Pourquoi élaborer un plan de succession ?

Constituer un plan de succession présente de nombreux avantages. En plus de garantir une certaine continuité, il vous permet d’anticiper et d’éviter les déconvenues. Mais il présente d’autres atouts comme par exemple :

  • Efficacité de remplacement pour les postes clés ;
  • Prévision sur les compétences requises et nécessaires dans l’organisation ;
  • Réduction des risques et des imprévues ;
  • Prise de décision facilitée ;
  • Organigramme précis ;
  • Outil permettant de recenser les hauts potentiels de l’entreprise ;
  • Stratégie sur le long terme ;
  • Stabilité grâce à l’engagement de tous les collaborateurs.

 

En plus de vous octroyer une certaine sécurité organisationnelle, le plan de succession repose énormément sur la valeur de vos salariés.

La culture d’entreprise devient aussi un pilier essentiel car elle permettra de former les futurs dirigeants et décideurs de votre société. Et en misant sur leur avenir, vous misez sur le vôtre !

Articles Similaires

Laisser un commentaire