Aller au contenu
bien etre au travail et productivite

Le bien être au travail stimule la productivité des salariés

Le bien être au travail a fait la Une des médias ces derniers temps. Le travail a longtemps été seulement considéré comme un moyen d’existance plutôt qu’une source de bien-être. Or, pour gagner en productivité, vos salariés méritent de se sentir bien dans leur environnement de travail.

Et les ressources humaines jouent un rôle important dans cette conquête du bien être au travail. Elles doivent encourager une transformation de l’entreprise qui nécessite une redéfinition de la culture d’entreprise et la mise en place d’une politique QVT.

Un bon responsable RH fait des initiatives en matière de santé et de sécurité des responsabilités clés de son travail. Il sait que le pouls de toute organisation, ce sont les personnes qui la composent.

La motivation et l’engagement de vos salariés passent par le bien-être. On ne le répètera jamais assez ! Il est grand temps de replacer l’humain au coeur de votre stratégie RH.

 

Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde

– Gandhi

 

Sommaire

Qu’est-ce que le bien être au travail ?

La définition du bien être au travail varie. Selon Larousse, il s’agit d’un état agréable qui résulte de la satisfaction des besoins du corps ainsi que le calme de l’esprit.

Concrètement, il caractérise la bonne qualité de vie des collaborateurs au sein d’une entreprise. On peut distinguer deux types de bien être au travail, à savoir : le bien-être physique et le bien-être psychologique.

Le bien-être physique au travail

Il concerne le confort d’un individu dans les locaux de l’entreprise dans laquelle il travaille (qualité des équipements à disposition, climatisation, luminosité…).

cadre de travail confortable

Le bien-être psychologique au travail

Il est caractérisé par une ambiance de travail agréable (bonne entente entre les collègues, des valeurs d’entreprise positives, un management bienveillant…).

Il est important de souligner le fait qu’un collaborateur qui se sent bien dans l’accomplissement de ses tâches pourra naturellement fournir de meilleures performances.

Pourquoi le bien-être au travail est important ?

Le bien être au travail joue un rôle dans le renforcement de la motivation des équipes et de la compétitivité de l’entreprise. Par ailleurs, il permet de préserver la santé physique et mentale des salariés.

Il y a des cas de mal-être et de stress au travail dans de plus en plus d’entreprises. Malheureusement, les impacts sont néfastes pour les personnes concernées et pour l’entreprise : absentéisme répété, maladies, mauvais résultats, burn out, taux de turn-over élevé… La santé mentale et physique dépend de la qualité de vie au travail.

Quel est l’impact du bien-être sur la productivité des collaborateurs ?

Il peut avoir de nombreux impacts positifs sur la performance des salariés et sur la compétitivité de l’entreprise.

Une lutte efficace contre l’absentéisme et les maladies professionnelles

Le bien-être au travail permet de minimiser les congés maladie. En effet, si une personne ne se sent pas bien dans l’exercice de ses fonctions, elle peut rapidement développer de l’anxiété ou du stress.

Les effets du stress professionnel peuvent avoir des répercussions importantes aussi bien sur le plan individuel que sur le plan collectif. Pour éviter cela, l’employeur peut, par exemple, faire installer des fauteuils neufs et des équipements ergonomiques dans les locaux de l’entreprise. Cela évitera les désagréments liés à la mauvaise posture des salariés pendant les heures de bureau.

Un accélérateur de motivation

Dans la logique des choses, un salarié qui arrive en pleine forme au bureau va pouvoir travailler de manière plus efficace. De plus, en sachant que son travail est reconnu par son manager et par son équipe, il aura encore plus de motivation pour continuer sur cette lancée.

Par ailleurs, il est également stimulant de savoir que l’on va passer de bons moments entre collègues pendant la pause ou en fin de journée. Le constat est simple, il n’y a que des conséquences positives lorsque l’on parle de bien être au travail.

En se sentant bien au quotidien, les salariés sont plus impliqués dans leur travail et sont potentiellement plus créatifs. Un bon climat d’entreprise est essentiel pour gagner en productivité et atteindre les objectifs fixés.

employés heureux en pause au travail

Une amélioration nette de la confiance réciproque

Grâce au bien être au travail, le dialogue et la bonne entente au bureau seront meilleurs. Les salariés qui entretiennent une bonne relation entre eux et avec leurs supérieurs se sentent automatiquement plus en confiance.

D’ailleurs, en cas de problème, ils pourront facilement en discuter et trouver rapidement une solution sans se laisser dépasser par une quelconque barrière. Afin qu’une équipe soit plus solidaire et plus épanouie, les supérieurs devront être à l’écoute de leurs salariés et faire preuve de souplesse.

Une augmentation de l’investissement professionnel sur le long terme

En se concentrant sur le bien être au travail, il sera plus facile de fidéliser les salariés et d’attirer par la même occasion de nouveaux talents. L’image de l’entreprise est donc en jeu. Pour les jeunes talents, le bien-être et l’ambiance qui règnent dans l’entreprise sont des facteurs importants, au même titre que les questions de salaires et de responsabilités.

Comment améliorer le bien-être des salariés ?

Pour que le bien être au travail puisse avoir un impact palpable sur la productivité des salariés, il est primordial de se concentrer sur des leviers d’action.

#Améliorez le cadre de travail

La qualité de l’environnement de travail peut avoir des effets immédiats sur l’humeur et la productivité des salariés.

Ainsi, il est conseillé d’améliorer le cadre de travail en effectuant quelques petits aménagements :

  • Couleurs apaisantes des locaux ;
  • Mobilier confortable et fonctionnel ;
  • Espaces de circulation fluides invitant à la création d’une ambiance dynamique ;
  • Installation de plantes vertes ;
  • Lumière naturelle.

#Misez sur l’hygiène de vie

Les salariés apportent de plus en plus d’importance aux modes de vie équilibrés et sains. Les entreprises peuvent proposer des repas de qualité (bio et sain) et des activités sportives et récréatives.

Selon le budget, il est aussi conseillé d’installer des salles de jeux, des salles de sieste ou encore des crèches. Vous pouvez aussi leur faciliter l’accès au sport au travail.

94% des salariés ayant accès à un programme sportif au travail sont statisfaits

– étude OpinionWay

#Favorisez la collaboration

Une souffrance au travail peut être créée par des situations d’isolement et de mauvaises relations. De ce fait, il faut encourager et faciliter les échanges entre collaborateurs, avec les départements RH et avec les managers. Un salarié devrait pouvoir s’exprimer, faire part de ses besoins et soucis, sans avoir peur de représailles, par exemple.

D’autre part, les échanges peuvent aussi très bien se faire par le biais de formation de groupe d’intérêts, de projets collaboratifs ou encore au sein d’associations ou de clubs.

Chez Factorial, on invite les nouveaux employés à prendre un café avec le CEO.

#Accompagnez le développement professionnel de chaque employé

Sans développement professionnel adapté aux compétences et aux envies de chacun, l’amélioration de tous les points cités précédemment ne suffira pas. Le développement professionnel s’intéresse à la montée en responsabilité et en compétences d’un salarié, en se basant sur ses souhaits de carrière et son expérience.

Pour ce faire, l’entreprise devra proposer un accompagnement personnalisé via une formation ou un programme de coaching professionnel.

Avec un développement personnel bien conduit, il sera plus facile de participer à l’épanouissement professionnel d’un collaborateur.

Vous pouvez profiter d’un entretien pour comprendre ce qui le motive et l’aider à se développer dans l’entreprise. Un logiciel automatisé vous aidera à piloter vos entretiens et à recueillir les données nécessaires pour prendre de meilleurs décisions.

Banner évaluation des performances

Comment mesurer le bien être au travail ?

Il existe des outils pratiques, des labels et des rankings qui permettent de mesurer le bien être au travail. Ils peuvent être pilotés en interne par l’entreprise, délégués en externe à des prestataires ou publiés par des tiers.

Parmi les méthodes les plus efficaces et les plus utilisées, les enquêtes ou les questionnaires anonymes sont soumis aux employés en interne. Les résultats des questionnaires sont ensuite analysés et notés pour pouvoir mesurer le niveau de satisfaction individuel et global. Par la suite, il sera plus facile de prendre les mesures appropriées (coaching individuel, coaching d’entreprise…).

 

Devenez responsable du bonheur au travail de vos collaborateurs !

Commencez à mettre en place une politique de bien être au travail. Car avec de meilleures conditions de travail, vous favorisez un espace de travail sain et serein.

Articles Similaires

Laisser un commentaire