Aller au contenu

Le Métavers : un outil pour les RH de demain

·
6 minutes de lecture
métavers

Présenté comme une révolution technologique, le métavers n’en est qu’à ses prémices mais fait déjà beaucoup parler de lui. Mark Zuckerberg, le grand manitou de Facebook, s’est emparé du sujet en renommant sa société Meta.

Dans le domaine des ressources humaines, ce monde virtuel promet quelques opportunités. En effet, Métavers et RH semblent être faits pour s’entendre.

Mais qu’est-ce que le Métavers exactement ? Que peut-il apporter dans le domaine des RH ? Pourquoi le mettre en place ? Pas besoin d’enfiler de casque virtuel, Factorial vous en dit plus dans cet article bien réel.

Le Métavers, c’est quoi ?

Né de la contraction du mot grec “ Méta “ qui signifie “ au-delà “ et du terme “ univers ”, le métavers (metaverse en anglais) désigne un monde virtuel parallèle, en 3D ou 4D, qui fait appel aux technologies de réalité virtuelle et augmentée.

On doit le terme de metaverse à Neil Stephenson (1992), qui se réfère à l’accessibilité à un monde parallèle via un casque.

On pourrait traduire ce terme par l’expression « au-delà de l’univers« . C’est en soit l’idée de ce nouveau monde, celui d’un univers numérique où chacun pourrait vivre une nouvelle vie virtuelle.

Si ce terme s’est démocratisé ces dernières années, c’est parce que le monde des jeux vidéo l’a déjà utilisé.

Dès 2003 par exemple, le jeu Second Life permettait d’évoluer avec son avatar dans un tel univers. Mais la notion de métavers existait déjà dans les romans de science-fiction, dès la fin des années 60.

Mais c’est surtout depuis quelques mois que ce mot revient dans toutes les bouches. En effet, Mark Zuckerberg, patron de Facebook, a annoncé qu’il se lançait dans le développement de son métaverse et a même rebaptisé sa société Meta.

Mais pour quoi faire ?

Dans ce monde, grâce à notre avatar, nous pouvons nous mouvoir et interagir avec des objets et l’environnement alentour.

Si sur la papier, le métavers ne semble présenter qu’un aspect ludique, c’est bien parce qu’il est prometteur et annonciateur de nombreuses opportunités.

En plus de se créer une vie différente mais virtuelle, il pourrait offrir d’autres usages, notamment pour les entreprises.

Aujourd’hui, le métavers permet aux utilisateurs d’évoluer dans un monde numérique, armés de leur avatars, d’arpenter des rues, de pénétrer dans des bâtiments, d’acheter des parcelles, des maisons ou n’importe quel bien sous forme de NFT (non-fungible token) grâce à la cryptomonnaie.

Mais c’est aussi un lieu de divertissement qui prend de plus en plus d’ampleur.

Il est dorénavant possible de se divertir, de faire des rencontres, de prendre part à des événements (concerts, karaoké…) et même de se former, de travailler et d’assister à des conférences et autres réunions.

C’est ici que le métavers est à un virage puisque ce monde virtuel peut rejoindre celui du professionnel. Bientôt, le métavers sera un véritable lieu de travail où les collaborateurs pourront échanger et se coordonner.

S’il en est à ses balbutiements, les possibilités s’annoncent nombreuses. Et comme avec l’émergence du phygital, le domaine des ressources humaines pourrait bien en profiter.

Métavers et RH : un avenir radieux ?

Comme ce fut le cas avec Internet, il est difficile de deviner tous les usages à venir du métavers. Qui aurait cru il y a 40 ans que le digital occuperait une telle place dans notre société.

Avec les nombreuses interactions qu’il propose, le métavers pourrait révolutionner les ressources humaines. D’ailleurs, de nombreux métiers devraient être impactés par cette technologie.

En ce qui concerne les RH, c’est toute la stratégie de recrutement qui serait chamboulée.

Grâce à la réalité augmentée (3D) et aux hologrammes, les entretiens pourraient se faire directement depuis ce monde virtuel.

Un moyen plus ludique et plus moderne de rencontrer de nouveaux candidats et d’échanger avec eux.

Aussi, le métavers est un lieu où la créativité est légion. Découvrir un nouveau talent dans cette candidathèque presque sans limite sera facile.

Les CV auront une autre apparence et pourront peut-être s’animer et se matérialiser dans cet univers numérique.

Même dans les processus RH, le métavers devrait intervenir. Les réunions ou encore certaines tâches administratives pourraient se présenter sous d’autres formes.

Enfin, ce monde virtuel offrirait des possibilités de suivi de candidatures différentes.

Suivre l’avatar du candidat, connaître ses aspirations et état d’esprit du moment sont autant de données à prendre en compte et qui apparaîtront dans le métavers.

Pourquoi le mettre en place ?

Si le métavers n’est pas encore sur-développé et optimal, l’envisager comme partie intégrante de votre stratégie de recrutement et de votre culture d’entreprise semble incontournable.

Un vivier de talents inconmensurable

Alors qu’il est amené à se développer, le métavers devrait bientôt s’installer dans la vie des internautes. Quand il fera partie du quotidien de chacun, de nombreux candidats potentiels le peupleront.

En plus de proposer un vivier de talents inépuisable, le métavers permet de s’affranchir des limites géographiques et des barrières de la langue.

Avec l’accès à de nouveaux candidats, les entreprises pourront cibler de nouveaux profils.

Une expérience candidat immersive

Oui, le métavers n’en est qu’à ses débuts. Et ce qu’il propose relève déjà de la prouesse technique. Grâce à ce monde parallèle, le candidat découvre une nouvelle expérience, aussi immersive que ludique.

On parle ainsi de révolutionner l’entretien de recrutement.

Cet univers immersif offrira la possibilité aux candidats d’affirmer leur personnalité et en montrer plus que ce qui est inscrit sur un CV ordinaire.

La relation entre le recruteur et le postulant se retrouve changée, modifiée. Pour encore plus d’immersion.

Une stratégie de recrutement révolutionnée

Les process RH évoluent sans cesse. Et avec le métavers, c’est toute la stratégie de recrutement qui devra être repensée.

Les longues recherches de CV et les chasses aux candidats laisseront place à quelque chose de plus instantané.

Peut-être, des sessions de recrutements virtuels seront organisées et les candidats pourront y postuler. De nouveaux types d’entretiens seront envisageables.

Il sera possible de poster une offre d’emploi dans ce monde parallèle et d’attendre les candidatures.

Avec le métavers, votre stratégie de recrutement s’ouvrirait à de nouveaux horizons.

Une expérience collaborateur renouvelée

Avec le métavers, l’expérience collaborateur passe à un autre niveau. Grâce à cette nouvelle interactivité, vos salariés ont l’opportunité de vivre une véritable expérience immersive.

Formations, réunions, team building ou encore événement virtuel, les options sont nombreuses.

Aussi, le métavers promet d’améliorer le télétravail et de lui ouvrir de nouvelles portes.

Un investissement pour le futur

Cap sur le web 3.0 ! Le métavers n’a pas encore atteint sa pleine puissance mais déjà, certaines sociétés misent sur cette technologie.

En plus d’être un investissement pour le futur, il est un levier d’attraction qui permet de se différencier de la concurrence.

Et dans la guerre des talents, les entreprises qui auront raté le coche se retrouveront distancées.

La nouvelle génération qui arrive, les talents de demain, a grandi avec les réseaux sociaux et le digital. Le métavers sera probablement leur nouveau terrain de jeu !

Doper votre marque employeur

Réalité virtuelle, réalité augmentée et métavers : un trio qui pourrait renforcer votre marque employeur !

En utilisant ce type d’innovations, il sera plus aisé de fidéliser vos salariés et d’en attirer de nouveaux.

Le métavers est le meilleur moyen de prouver la modernité de votre entreprise.

Visite virtuelle de vos bureaux à un candidat, réunion client dans ce monde virtuel ou encore événement interne, l’immersion est totale et met en avant votre organisation.

Un outil pour vos formations

Le métavers ou metaverse est un outil aux multiples facettes. Avec l’usage d’un casque VR, il est possible de se réunir virtuellement avec d’autres participants et les formations disposées passeraient dans une toute autre dimension !

Par exemple, une formation aux mesures de sécurité pourrait s’accompagner de mises en situation virtuelles, sans aucun danger.

Qui plus est, former vos salariés avec le métavers permettra de dynamiser votre discours et favorisera leur concentration.

Pour les RH, le métavers est un défi considérable et déjà un enjeu. Il sera primordial de prendre le bon wagon. Celui en direction des RH 3.0.

Articles Similaires

Ressources pour les professionnels des RH toutes les semaines.

Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire et recevez les dernières tendances, conseils et ressources destinés aux professionnels des RH.

En vous inscrivant, vous acceptez le traitement de vos données pour recevoir les informations demandées. Politique de confidentialité