Aller au contenu

La bienveillance au travail : Pourquoi l’union fait la force ?

bienveillance au travail

Dans un monde sans cesse plus concurrentiel, les tensions entre collègues et les conflits avec la hiérarchie sont légion dans de nombreuses entreprises. La bienveillance au travail se fait de plus en plus rare et l’ambiance au bureau se dégrade.

Pire encore, évoluer dans un environnement hostile joue un rôle néfaste sur les performances des employés. Le bien-être des employés s’en fait ressentir.

Pourtant, la bienveillance est une des conditions d’une bonne qualité de vie au travail.

Et si la bienveillance professionnelle devenait le critère principal des individus en recherche de travail ? On vous explique pourquoi elle est importante et comment la cultiver au sein de votre structure.

La bienveillance, qu’est-ce que c’est ?

Aristote disait que la bienveillance est celui qui “ souhaite faire le bien de l’autre “. Une bien jolie définition pour caractériser un terme souvent sujet aux moqueries, surtout dans le monde de l’entreprise.

Associée à tort à une gentillesse naïve, la bienveillance professionnelle occupe aujourd’hui une place importante dans les critères de sélection des candidats en recherche de nouvelles opportunités.

En effet, selon l’étude “ les cadres et leur avenir “ réalisée en 2019 par Cadremploi et Ifop, 42 % des interrogés considèrent “ la bonne ambiance “ comme facteur de changement de travail. Près d’1 cadre sur 2 part donc à la conquête de l’entreprise où il fait bon travailler.

C’est en cela que la bienveillance en entreprise est primordiale. Car elle participe à un environnement sain qui améliore considérablement la qualité de vie professionnelle. D’ailleurs, elle doit être un rouage essentiel de toute politique RH qui se respecte.

Elle se matérialise au quotidien par des petits gestes appréciables et sincères envers ses collègues et collaborateurs. Elle demande une adhésion pleine et entière à vouloir faire le bien d’autrui.

Mais ne nous y trompons pas, la bienveillance professionnelle a un objectif moins romantique pour les entreprises. Son mode de fonctionnement vise une meilleure productivité des salariés et donc des gains financiers pour l’entreprise.

Comment cultiver la bienveillance ?

Pour mettre en place une véritable culture de la bienveillance au sein de votre société, elle doit faire partie intégrante de tous les processus et réflexions de votre société.

Ainsi, elle doit être compatible avec votre culture d’entreprise et vos process managériaux. Le management bienveillant aura un rôle capital dans le développement de votre stratégie.

Il consiste à remettre l’humain au cœur du milieu professionnel par l’accompagnement des salariés. La relation de travail repose sur la confiance. Basé sur la positive attitude, le management bienveillant est un levier pour booster les performances de vos effectifs.

6 facteurs clés  pour cultiver la bienveillance au travail

  • Encourager le management participatif : Impliquer les employés en donnant du crédit à leurs idées et propositions participe à l’intelligence collective. Restez ouvert aux nouvelles approches sans jamais être dans le refus et la fermeture au dialogue. Ces démarches participatives permettent aux salariés de se sentir impliqués et pris en considération ;
  • Être à l’écoute : Le bien-être de vos employés est essentiel. Ainsi, être à l’écoute de leurs besoins, de leurs questionnements mais également de leurs critiques ou remarques influence positivement leur moral. Cela leur donne le sentiment d’être considérés et cela les encourage à prendre la parole quand ils en ressentent la nécessité ;
  • Valoriser les collaborateurs : La bienveillance professionnelle s’articule autour de l’humain. Il est crucial de valoriser vos salariés et collègues dès que l’occasion se présente. Osez la gratitude ! Un merci, des félicitations, une remarque positive… N’hésitez pas à complimenter un salarié pour son travail bien fait ;
  • Favoriser l’esprit d’équipe : L’entraide entre collègues est d’une aide précieuse pour doper l’esprit et la cohésion d’équipe. Mieux encore, elle fait naître chez les employés un sentiment d’empathie et de confiance mutuelle ;
  • Faire preuve d’indulgence : Chaque salarié emmagasine du stress. Parfois, il ne sait pas comment le gérer, au risque de faire des erreurs ou d’être moins performant. Ce n’est pas grave ! Faites preuve de souplesse et surtout, veillez à exprimer vos inquiétudes de manière positive.
  • Se soucier de l’autre : Chacun a ses exigences à respecter, son travail à mener, ses problèmes à régler. La bienveillance, c’est considérer tous ces facteurs. Intéressez-vous à vos collaborateurs et essayez d’apporter une solution à leurs difficultés. En prenant soin d’eux, vous prenez soin de la santé de votre entreprise.

Un manager bienveillant et son collaborateur

Pourquoi favoriser la bienveillance au travail ?

Si elle est de plus en plus plébiscitée, recherchée et choyée, c’est que la bienveillance au travail s’accompagne de nombreux bénéfices.

7 avantages de la bienveillance

1- Créer une ambiance de travail propice à l’épanouissement des travailleurs

Elle évite les risques psychosociaux comme le burn-out et améliore énormément le bien-être des salariés.

2- Conserver vos meilleurs talents

La bienveillance professionnelle est même un atout incontournable pour en attirer de nouveaux. La jeune génération, plus sensible à ces sujets, accorde une importance toute particulière à cette culture du bien-être.

Ce n’est pas pour rien qu’un nouveau poste a vu le jour ces dernières années : le Chief happiness officer. Souvent moqué, ce métier prend de plus en plus de place dans les sociétés. Il est devenu indispensable, surtout depuis l’avènement du télétravail.

Selon une étude meneée par Factorial en 2021, 70,7% des salariés valorisent pouvoir concilier vie pro-vie perso grâce au télétravail.

3- Donner confiance et inciter à la prise d’initiative

La bienveillance est également facteur de motivation et joue un rôle prépondérant sur le stress au travail, responsable de bien des maux. Un salarié qui se sent bien dans son entreprise, est heureux dans son travail et a donc envie de se surpasser pour performer.

C’est d’ailleurs sur ce point que la bienveillance au travail prend toute sa valeur. Grâce à ses effets bénéfiques, elle augmente la productivité et par extension, la rentabilité des entreprises.

D’après une étude menée par Harvard et le MIT en 2018,  les salariés heureux sont 31 % plus productifs et 55% plus créatifs.

4- Améliorer la marque employeur

Des employés qui se sentent respectés et écoutés vont être plus enclin à bien parler de vous. Sachant qu’ils passent le plus claire de leur temps en entreprise, ils valorisent un endroit où il fait bon travailler.

Enfin, la bienveillance professionnelle participe activement à améliorer votre image employeur. Votre réputation vous précèdera et les candidats sauront que votre société est the place to be. Ou plutôt, the place to work !

Great Place To Work est une référence sur la QVT qui récompense avec une certification les entreprises participant activement au bien-être de leurs salariés. Un diagnostic de l’expérience collaborateur va déterminer le résultat.

5- Baisser l’absentéisme et le turnover

Qui dit employé heureux, dit salarié enchanté de venir au bureau assumer son poste. La bienveillance aurait donc un impact favorable sur la baisse de l’absentéisme et du turnover.

Vos collaborateurs seront moins absents et resteront plus longtemps au sein de votre société. Notamment si vous leur témoignez de la reconnaissance et leur offrez un environnement de travail agréable.

6- Créer une véritable osmose entre vos équipes

Chacun voudra se surpasser et rendre service à son collègue en difficulté, de manière désintéressée. À leur tour, ils vont faire preuve de bienveillance. Cela par conséquent va favoriser l’esprit d’équipe.

7- Favoriser des gains financiers

Une démarche bienveillante est humainement bénéfique mais elle l’est aussi finacièrement. Les entreprises qui adoptent la bienveillance au travail notent une nette amélioration de leur chiffre d’affaires et leur productivité. En d’autres termes, améliorer la qualité du monde du travail est très rentable pour votre entreprise.

equipe bienveillante en entreprise

Bienveillance au travail : quel rôle jouent les RH ?

Les équipes RH doivent s’impliquer dans l’élaboration des stratégies RH et la construction de l’expérience des employés. Elles peuvent commencer par s’assurer que le management vérifie régulièrement l’état d’esprit et de santé de leurs équipes (que soit via des entretiens en face à face ou à distance).

Ils doivent aussi se renseigner sur les rapports que les managers entretiennent avec leurs équipes et vice-versa, et les écouter attentivement. Chaque petit geste peut avoir des répercussions positives.

Les RH peuvent faire plus. En se basant sur le cycle de vie d’un salarié, elles peuvent proposer des avantages sociaux ou des rémunératiosn attractives.

Elles doivent soutenir leurs collaborateurs à tout instant.

Quel est l’enjeu principal de la bienveillance ?

La productivité et la motivation des salariés doivent être le leitmotiv de la DG et des managers. Votre premier réflexe pour reféter cette bienveillance doivent être :

  • Politesse
  • Courtoisie

En transmettant votre bienveillance, vos employés la reproduiront sans peine. Vous devez favoriser un environnement de travail jovial, des équipes soudées et des managers à l’écoute et bienveillant à leurs têtes.

Il y a une défiance des plus jeunes. Ils préfèrent être indépendants en ayant un bon équilibre vie pro / vie perso. La génération d’avant avait pour but de devenir manager, maintenant, les jeunes ont envie de donner du sens à leur vie.

 Gaël Chatelain-Berry

 

Prendre soin de ses employés sur le lieu de travail améliore considérablement leur expérience, la réputation de votre marque, la rétention des talents, la productivité de l’entreprise et des employés. L’employé est un être humain avec des émotions. Rappelez-vous de le prendre comme tel, car lorsqu’il se sent considéré et valorisé, il donne plus facilement en retour et s’investit plus dans sa mission au sein de votre structure.

 

Une plume affinée, des heures de recherche, toujours à l'affût de nouvelles idées, des connaissances tout-terrain... Plus qu'un métier la rédaction est une passion.

Articles Similaires

Vous avez une question ou un commentaire à faire ? Partagez vos idées avec notre communauté RH!

Rejoignez une communauté faite par et pour les professionnels RH.