Aller au contenu
RSE Responsabilité Sociale des Entreprises

Et si la RSE influait sur la performance de vos employés ?

La RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) regroupe toutes les pratiques qui sont mises en place par les entreprises, dans l’objectif de respecter au mieux les principes du développement durable (environnemental, social et économique). Son intérêt pour l’entreprise est multiple. Mais vous impliquer dans une démarche RSE signifie aussi mobiliser et sensibiliser vos salariés pour qu’elle ait un vrai sens pour eux.

 

Sommaire

Qu’est-ce que la RSE ?

La RSE, Responsabilité Sociétale des Entreprises ou Responsabilité Sociale des Entreprises, représente la responsabilité des entreprises par rapport aux effets qu’elles exercent sur la société. Le but de la RSE est de respecter les principes du développement durable : avoir un impact positif sur l’environnement et être économiquement viable.
L’Union européenne a aussi sa définition de la RSE, qu’elle a publiée dans un Livre Vert de la Responsabilité Sociale des Entreprises. Ainsi, selon elle, il s’agit de « l’intégration volontaire des préoccupations sociales et écologiques des entreprises à leurs activités commerciales et leurs relations avec leurs parties prenantes ».
En réduisant ses impacts négatifs d’une part, et en augmentant ses impacts positifs d’autre part, une démarche RSE permet d’améliorer les performances environnementales, économiques et sociales, à court, à moyen et à long terme. La RSE repose sur 3 piliers fondamentaux : économique, social et environnemental.

Économique

Ce pilier contribue à améliorer l’image de l’entreprise, mais aussi la productivité des salariés qui y travaillent. Sur ce plan, il faudra respecter les points suivants :

  • Assurer la qualité de service ;
  • Fidéliser et satisfaire les clients de l‘entreprise ;
    Payer l’ensemble des factures dans les meilleurs délais ;
  • Mettre une tarification équitable en place ;
    Soutenir au maximum les fournisseurs locaux ;
    Afficher une transparence en toute circonstance auprès des investisseurs.

Environnemental

C’est un des plus importants. À l’heure actuelle, les mesures écologiques sont de plus en plus répandues. Il faut donc maîtriser au mieux l’impact de l’entreprise sur l’environnement en privilégiant ces actions :

  • Réduire autant que possible l’émission de gaz à effet de serre ;
  • Opter pour des ressources naturelles et les utiliser de manière durable et efficace ;
  • Favoriser la diversité biologique ;
  • Limiter les déchets et penser à des solutions de recyclage.

Social

De manière générale, la RSE contribue à l’amélioration de la vie sociale en entreprise. Elle génère de la cohésion et facilite la création d’un bon esprit d’équipe et nourrit la solidarité qentre les collaborateurs. Par conséquent, voici les points à considérer :

  • Proposer des formations pour le personnel ;
  • Renforcer la diversité et l’égalité des chances ;
  • Respecter à la lettre les droits des salariés ;
  • Garantir la sécurité et l’hygiène dans les locaux de l’entreprise.

Quels sont les enjeux de la RSE ?

La RSE est avant tout un enjeu stratégique. Sa mise en œuvre permet aux entreprises d’adapter leurs stratégies de manière perpétuelle, tout en prenant en compte deux facteurs importants : les évolutions des enjeux du secteur d’activité et les attentes des clients et des différentes parties prenantes. Les enjeux stratégiques de la RSE sont pluriels :

  • Valoriser l’image de l’entreprise et participer à la préservation de la réputation de la marque ;
  • Optimiser l’esprit de compétition ;
  • Créer des valeurs et encourager la capacité à innover ;
  • Attirer plus d’investisseurs ;
  • Développer de nouveaux partenariats ;
  • Etc.

En ayant une vision globale des enjeux qui sont à considérer dans une entreprise et en identifiant ses priorités, les prises de décisions seront plus rapides, tout comme l’adaptation du modèle économique. En s’appuyant sur des valeurs partagées, la RSE peut apporter de la cohérence et du sens au projet d’entreprise.
Les enjeux opérationnels de la RSE sont également nombreux :

  • Maîtriser tous les risques possibles et gérer les coûts sociaux et environnementaux ;
  • Attirer et fidéliser divers talents de haut niveau ;
  • Renforcer la satisfaction au travail à travers l’adoption d’engagements en misant sur une politique volontaire ;
  • Prendre le temps de trouver des réponses satisfaisantes face aux attentes des différentes parties prenantes ;
  • Etc.

RSE Responsabilité Sociale des Entreprises

source: Ipsos

Comment favoriser la responsabilité sociale et environnementale de vos employés ?

Promouvoir la responsabilité sociale et environnementale des employés demande une certaine discipline et implique une conduite à tenir. Il s’agit d’impliquer les collaborateurs dans une nouvelle méthode de travail et de mettre l’accent sur les différents enjeux qui peuvent résulter de la RSE. De ce fait, l’objectif de l’employeur est de présenter les conditions de travail qui s’inscrivent dans la stratégie RSE de l’entreprise ainsi que les avantages de la production.

Mettre en place une stratégie RSE en misant sur le dialogue avec les parties prenantes

Sensibiliser et informer les parties prenantes autour du sujet est la première étape pour la promotion de la RSE. Un employeur a obligatoirement besoin du soutien de ses collaborateurs ainsi que de leur engagement pour répondre efficacement aux défis de l’actualité climatique, sociale et économique. Le dialogue est une des principales clés du succès de la RSE. L’objectif de ce point est de comprendre les motivations et les attentes de chacun afin de construire une stratégie en accord avec les ambitions et les valeurs de l’entreprise et répondre aux exigences des parties prenantes.

Proposer des formations pour la RSE

Organiser des formations en interne peut avoir des résultats satisfaisants, surtout si elles sont animées par des spécialistes. Lors de ces réunions, les échanges en groupe pourront être réalisés sur les engagements RSE et ce qu’ils impliquent. Les formations permettent aussi de motiver les collaborateurs à modifier ou à corriger leurs habitudes et pratiques de travail en groupe.

Organiser des actions concrètes pour faire découvrir la RSE

En dehors des séances de formation, il est également possible de faire découvrir la RSE par le biais de diverses actions concrètes. Parmi les plus utilisées, on notera la projection de films, les activités de solidarité avec l’intervention de diverses associations ou encore la mise en place de conférences. Ces solutions permettront à l’entreprise de promouvoir la RSE et de favoriser au maximum la cohésion de chacune des équipes autour de valeurs communes.

Promouvoir les engagements de l’entreprise

Diffuser ou faire signer une charte RSE est une étape simple à réaliser (charte de l’engagement écologique, charte de la diversité…). Le mieux est d’obtenir une validation de labels pour les chartes pour qu’elles soient plus efficaces. Dans une logique RSE, l’employeur doit impliquer plusieurs individus des parties prenantes et ses salariés pour que la promotion de la stratégie soit plus percutante. Des groupes de travail peuvent être créés, au sein desquels les débats et les discussions autour de la stratégie RSE pourront être lancés. Pour la communication en interne, il serait judicieux de passer par la production de documents ludiques avec des visuels attrayants, de guides pratiques regroupant les objectifs de la stratégie RSE ou encore la création d’un livret d’accueil pour les nouvelles recrues.

Quel impact sur la performance de vos employés et par conséquent la marque employeur ?

La RSE est un véritable levier de croissance. L’entreprise se dirigera automatiquement vers l’innovation dans divers domaines (sociétaux, environnementaux et sociaux) et pourra développer des services et des produits plus respectueux de l’environnement. Cette innovation, en plus des dialogues renforcés et renouvelés avec les parties prenantes de l’entreprise, ouvre des perspectives nouvelles de partenariats et de développement. Avec la mise en œuvre d’une intégration importante de la RSE, l’entreprise aura un avantage concurrentiel.
En prenant en compte les dimensions des axes compris dans la RSE, il sera plus facile d’évaluer et de définir les priorités des projets, pour en réduire ensuite les coûts et valoriser les investissements. En intégrant la RSE, l’entreprise bénéficiera d’une valorisation additionnelle par l’amélioration de son image (interne et externe) et par la prise en considération et le développement du capital immatériel.
L’entreprise qui s’engage dans un projet de RSE sera plus apte à gérer et à prévenir les risques sociaux, juridiques, environnementaux et économiques qui sont liés à son marché et à ses activités. De ce fait, elle pourra améliorer de manière conséquente les conditions de travail ainsi que le bien-être de ses salariés.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la stratégie de la marque employeur, c’est ici !

RSE exemple : quelles actions RSE (durables) mettre en place et comment ?

Pour la mise en œuvre d‘une stratégie RSE, les référentiels suivants sont à considérer :

  • La Norme ISO 26000 : c’est une norme internationale qui complète les initiatives et les outils de responsabilité sociétale. Elle définit la responsabilité d’une organisation qui se traduit par le comportement et qui contribue au bien-être de la société. C’est un outil d’aide à la décision qui peut facilement être intégré à d’autres référentiels et normes. Ce standard international définit le périmètre de la RSE autour de 7 points.
  • Le Pacte Mondial : c’est une initiative qui accompagne les entreprises volontaires dans les démarches d’amélioration de leur responsabilité sociétale. Le Pacte encourage les employeurs à respecter 10 principes qui sont relatifs aux normes de travail, aux droits de l’Homme, à la lutte contre la corruption et à l’environnement.
  • Les objectifs du Développement Durable : arrêtés au nombre de 17 en 2016 et étayés d’un plan d’action, ils précisent le rôle du secteur privé dans la lutte contre l’exclusion, les injustices et l’inégalité. Ils ont pour objectif de répondre aux questions de changement climatique et d’extrême pauvreté.

Voici quelques exemples d’actions RSE à mettre en place dans une entreprise :

  • Création d’ateliers stratégiques : ces ateliers doivent impliquer tous les salariés. Les conclusions devront aboutir à des initiatives nouvelles tout en apportant une vitalité à l’entreprise.
  • Organisation de tournois sportifs : ce type de team building contribue à générer de la motivation et à renforcer le bien-être des employés. Un des objectifs de cette action est de créer par la même occasion une ambiance conviviale au sein des équipes internes.
  • Réalisation d’actions humanitaires en groupe : ce genre d’initiative permet de créer un enthousiasme personnel, positif et communautaire aux participants. Le mieux est d’en organiser chaque année.
  • Optimisation de l’énergie renouvelable : les différentes actions visant à réduire les gaz à effet de serre et l’utilisation de systèmes de chauffage naturel sont à privilégier.
  • Utilisation de matières recyclées : en réfléchissant sur des moyens de modifications socialement responsables afin de développer les ventes, par exemple.
  • Favorisation du télétravail : le télétravail s’est montré efficace ces derniers temps, les employés se sentent plus productifs et plus performants dans ces conditions, ce qui réduit leur stress et leur fatigue.

 

Sachez que vos ressources humaines constituent un pilier pour conduire une bonne démarche RSE. De plus, rappelez-vous qu’il est essentiel d’être à l’écoute de vos collaborateurs pour les engager et de mener des actions concrètes dans ce sens. Et vous, quelle stratégie RSE allez-vous appliquer ?

Laisser un commentaire