Aller au contenu
leadership transformationnel

Le leadership transformationnel séduit mais pourquoi ?

La phrase « nous voulons plus de leaders et moins de chefs » vous est certainement familière. Et pour cause, le monde professionnel nécessite un nouveau souffle. Les chefs règnent en maître depuis le temps des dinosaures (on exagère juste un peu).

Ils ont leur place dans l’entreprise et pour beaucoup, un chef c’est celui qui commande. Une définition limitante, n’est-ce pas ? Pour cette raison, nous voulons vous parler du leadership transformationnel.

Pensez-vous que le rôle de chef se limite à commander ? Beaucoup d’entreprises (et c’est peut-être votre cas) veulent aller plus loin. Elles ne veulent plus seulement des personnes qui commandent mais qui sachent aussi mener.

On vous emmène dans notre réflexion. Continuez à lire !

Et si vous aviez déjà des leaders transformationnels dans votre entreprise ? Voyez ce que notre outil d’évaluation des performances peut faire pour vous.

Smart Banner Performance

Le leadership transformationnel, c’est quoi ?

Commençons par la définition du leadership transformationnel.

Il s’agit de la capacité à influencer de façon positive la progression et le développement des personnes avec lesquelles vous travaillez.

C’est, en d’autres termes, un guide, une démarche d’amélioration continue vers le changement. Voyez-vous un leader comme un guide et une source de motivation qui sait tirer le meilleur de nous-même ?

Il y a plusieurs style de leaders. Les plus classiques sont l’autoritaire, le laisser-faire et le démocrate.

L’autoritaire commande. A l’opposé, le laissez-faire donne la liberté à ses collègues de prendre des décisions et décider des règles. Le démocratique, tant qu’à lui, travaille en lien avec son équipe, et cette attitude se rapprocherait plus de ce qu’on entend par leader.

Néanmoins, dans cette classification, se trouve aussi le leader transformationnel. Pour beaucoup d’experts, ce serait le vrai leader.

Les caractéristiques du leadership transformationnel

Un leader transformationnel a des qualités bien différentes des autres leaders, il :

  • Influence les autres de façon positive.
  • Encourage et aide à passer à l’action.
  • Est sûr de ses décisions, mais reste conscient que nul n’est parfait et qu’il peut se tromper.
  • Est patient et voit le futur sur le long terme parce qu’il sait que les changements importants ont besoin de temps pour avoir un vrai impact.
  • Répond aux besoins de chaque employé. Par exemple, s’il doit faire un feedback à ses employés, il le fera individuellement.
  • Sait reconnaître le travail bien fait de son équipe.
  • Encourage le changement.
  • Favorise la capacité des équipes de travail à comprendre les prises de décision au sein de l’entreprise.
  • Est un exemple à suivre, inspire l’équipe à progresser.
  • Crée un environnement stimulant pour motiver ses collaborateurs.

Il ne peut pas y avoir que des leaders transformationnels, ça va de soi. Ceci dit, il est possible d’apprendre de leur capacité à stimuler le changement et le progrès.

Le leadership adaptatif et le charismatique

Il y a tout un tas de définition des styles de leadership. Pour notre part, nous allons nous intéresser au leadership adaptatif et au leadership charismatique. Pourquoi ? Ils sont souvent confondus avec le leadership transformationnel.

Leadership adaptatif

Le leader adaptatif s’adapte aux personnes de son entreprise, et non au contexte ni à l’environnement.

Leadership charismatique

Les leaders charismatiques ont ce « quelque chose » de particulier. Ce sont des séducteurs. Ils savent communiquer et sucitent l’enthousiasme des autres. Avec eux, les employés ont envie de se donner à fond.

Cependant, on s’entend bien avec ces leaders. Du coup, on a tendance à minimiser leurs erreurs et au contraire, à amplifier leurs réussites. On manque alors d’objectivité à leur égard.

Leadership transformationnel, adaptatif ou charismatique ?

Pour mieux comprendre ces leaderships et leurs différences, rien de mieux que des exemples.

Exemple de leader adaptatif

Mme A est un leader adaptatif. S’adapte à la personne avec qui elle est et à ses besoins personnels, à un moment donné.

Mme A arrive au bureau et commence à parler avec sa secrétaire. Comme cette dernière aime parler de la pluie et du beau temps, Mme A s’adapte à la discussion.

10 minutes plus tard, elle a une réunion avec une autre collègue qui ne s’en tient qu’à des discussions strictement profesionnelles. Là aussi, elle s’adapte à cette personne. De fait, Mme A tient à ce qu’on lui parle avec sincérité même si ce n’est pas toujours agréable à entendre.

D’ailleurs, elle sait que ses employés doivent avoir des fonctions bien définies sans pour autant être trop rigides. Ceci pour qu’ils restent créatifs.

Exemple de leader charismatique

Le leadership charismatique concerne des profils d’entrepreneurs ou non.

Parmi ces profils non entrepreneurs, on retrouve : Winston Churchill, Gandhi, Nelson Mandela ou Michael Jordan. Dans le profil d’entrepreneur, on a Steve Jobs, qui ne cesse de servir d’exemple.

Les leaders charismatiques exerce un pouvoir de communication qui inspirent les employés. De plus, ils motivent leur enthousiasme à donner le meilleur d’eux-mêmes au travail. En général, ils contribuent à une ambiance de travail agréable et à la performance des employés.

Exemple de leadership transformationnel

Steve Jobs (mentionné plus haut) et Elon Musk par exemple.

La différence entre les leaders transformationnels et charismatiques est que les premiers accordent beaucoup d’importance aux opportunités de changements.

On retrouve dans dans ce type de leadership, les directeurs qui donnent un nouveau souffle à leur entreprise en améliorant leur rentabilité. Dans les entreprises technologiques, on retrouve souvent ces leaders, car elles sont en perpétuelle recherche d’innovations.

leadership transactionnel

Différences entre un leader transactionnel et transformationnel

Nous vous avons présenté différents types de leadership lié aux qualités des personnes, mais on peut aussi le voir de différente manière. Pour autant, nous allons analyser les différences entre le leadership transformationnel et transactionnel.

Nous le ferons en tenant compte du fonctionnement de l’entreprise et non de la personne leader.

Le leadership transactionnel maintient la stabilité de l’entreprise, en limitant de changer les méthodes de l’entreprise.

Voici les caractéristiques du leadership transactionnel :

  • La stabilité de l’entreprise est maintenue.
  • L’entreprise communique ses objectifs aux employés pour qu’ils s’alignent dessus. En gros, ils font ce que leur communiquent leurs chefs.
  • Si les employés accomplissent leurs objectifs, ils ont récompensés, dans le cas contraire, ils sont « punis »
  • La communication est unidirectionnelle. Les leaders décident du chemin à suivre et le communiquent à leurs employés.
  • La relation est impersonnelle et non durable.

On peut dire que leader transactionnel cherche à maintenir la façon de travailler de l’entreprise alors que le leader transformationnel cherche plutôt à faire des changements pour améliorer son fonctionnement.

La communication entre les leaders et les collaborateurs est différente. Alors que le leader transformationnel a une relation ouverte et amicale avec les employés, ce n’est pas le cas du leader transactionnel.

Quel est le meilleur leadership : transactionnel ou transformationnel ?

Les deux leadership sont en fait à l’opposé de l’un et l’autre. On pourrait penser à la suite de la lecture des points cités plus haut que le leadership transactionnel est mauvais et que le leadership transformationnel est bon.

Or, même si le leadership transactionnel est plus traditionnel et autoritaire, il n’est pas pourtant mauvais pour les entreprises. Le leadership transformationnel est vraiment très bon mais convient-il pour autant à toutes les entreprises ?

En réalité, le type de leadership est déterminé par ses leaders. Ils décideront ce qui est le mieux. Ce qui veut dire que le leadership transformationnel ne convient pas toujours.

Par exemple, si une entreprise veut des résultats effectifs à court terme, alors le leadership transactionnel est le meilleur choix.

Au contraire, une entreprise qui veut encourager les relations entre les employés va adopter le leadership transformationnel. Car elle veut les faire se sentir comme dans une famille pour leur permettre d’atteindre des résultats à long terme,

De ce fait, chaque leader doit observer son entreprise pour définir ses besoins à tout moment. Ce qui veut dire que le type de leadership peut changer selon l’évolution de la situation de la société.

Avantages et désavantages du leadership transformationnel

Comme vous le savez, rien ni personne n’est parfait.

Avantages

  • Augmente la performance des employés. Ils se donnent à fond pour atteindre les objectifs de la société et les leurs.
  • Génère l’engagement avec l’entreprise. Il impacte positivement les profesionnels qui sont plus engagés avec la société et l’équipe.
  • Les employés supportent mieux la pression et s’adaptent facilement aux changements.
  • Ce leader est un motivateur hors-pair. Ainsi, les employés développent un haut niveau d’autoestime, se sentent en sécurité dans l’équipe et sont plus positifs.

Inconvénients

  • Ne peut pas s’appliquer à tous types d’entreprise.
  • Ne convient pas à des environnements où il y a peu de changements, les salariés ont de l’expérience et aiment leur travail. Dans ce cas précis, le leadership transactionnel est le mieux adapté. Il maintient l’équilibre et promeut l’autocontrôle, parfait pour une entreprise traditionnelle.

 

Maintenant que vous savez tout, il est temps de mettre tout ça en application !

Vous aimeriez être un leader transformationnel mais vous ne vous sentez pas à la hauteur ?

Vous pensez que vous n’avez pas la personnalité qui correspond ? Rien n’est sûr, parce que vous pouvez vous former et adopter ce style au sein de votre équipe ou de votre société si vous le jugez adapté.

Néanmoins, pour mettre en place un leadership transformationnel, vous devez déléguer toutes les tâches administratives et manuelles qui vous prennent tant de temps. Au point ne plus pouvoir vous consacrer à la gestion de vos équipes comme vous le voudrez. Comment faire ?

Grâce à la digitalisation, avec un logiciel pour les ressources humaines.

Il aide les managers à gagner du temps. Il fournit à l’entreprise toutes les données et les rapports utiles pour faire des améliorations. Factorial redonne de l’autonomie à l’entreprise, ses leaders et ses employés.

✅ Essayez Factorial gratuitement durant 14 jours et devenez un leader transformationnel !

Cet article est également disponible en : Español, Italiano, Português PT, Português BR, Mexican

Articles Similaires

Laisser un commentaire