Aller au contenu
L’expérience candidat au service de la marque employeur

L’expérience candidat au service de la marque employeur

L’expérience candidat est l’un des piliers de la marque employeur. Il est donc primordial pour une entreprise de soigner cette étape et de véhiculer une image positive afin de consolider sa réputation. Faisons le point sur le sujet dans cet article.

Table des matières :


Qu’est-ce que l’expérience candidat ?

Une nouvelle relation employeur-employé s’est instaurée depuis quelques années, une relation qui prend en considération l’expérience candidat. Si auparavant, le pouvoir de décision était entre les mains de l’employeur dans le domaine du recrutement, aujourd’hui, il tend progressivement entre celles du candidat. Plusieurs paramètres expliquent cette nouvelle donne : un marché de l’emploi assez tendu, un processus qui met en avant la notion d’expérience, des innovations numériques remarquables…

L’expérience candidat représente la perception qu’un candidat a du processus de recrutement d’une entreprise, et cela, dès la première interaction (voire la recherche d’emploi) à son intégration au sein de l’entreprise. Il s’agit donc de l’ensemble des opinions, des émotions, mais aussi des sentiments du candidat par rapport à chacune des étapes du recrutement.

Comment évaluer l’expérience candidat ?

D’après une étude réalisée par CareerBuilder publiée en 2016 (US), 86 % des employés estiment avoir vécu une mauvaise expérience candidat. La relation candidat-entreprise connaît une grande transformation avec l’avènement du digital. Aujourd’hui, tout comme les clients qui postent leurs avis sur un établissement commercial, les candidats ont la possibilité d’agir sur la marque employeur d’une entreprise en évaluant le processus de recrutement de celle-ci. De nombreux sites spécialisés compilent les ressentis et les avis d’un nombre important de candidats et de salariés à travers le monde. Ainsi, soigner son processus de recrutement est devenu indispensable pour chaque entreprise afin de préserver sa réputation et de séduire les meilleurs talents.

Évaluer de manière concrète et précise l’expérience candidat est alors devenu essentiel pour les employeurs. Effectivement, il est important de comprendre les raisons pour lesquelles un candidat a refusé une proposition ou dans le cas contraire, les paramètres qui l’ont conduit à rejoindre l’entreprise, surtout dans un contexte de guerre des talents. Une évaluation précise de la perception réelle du candidat peut aider une entreprise à améliorer les éventuels points négatifs. Il existe des agences spécialisées dans l’évaluation de l’expérience candidat en entreprise. Cette évaluation s’accompagne de recommandations concrètes permettant aux entreprises d’améliorer leur marque employeur.

En général, la méthodologie d’évaluation de l’expérience candidat s’appuie sur un système de questionnaires. Les questions doivent être précises et pointues afin de pouvoir dégager le ressenti du candidat à chacune des étapes du recrutement. Les résultats obtenus serviront à dresser un bilan à la fois qualitatif et quantitatif des émotions du candidat, mais aussi l’état d’esprit dans lequel celui-ci se trouve.

Comment améliorer l’expérience candidat ?

Comment améliorer l’expérience candidat 

De plus en plus de candidats mécontents publient leur expérience candidat sur les réseaux sociaux ou des plateformes qui évaluent les entreprises. Et comme chaque candidat est un potentiel client, l’amélioration de l’expérience est un point à ne pas négliger. Différentes solutions s’offrent aux employeurs pour améliorer la satisfaction de leurs candidats.

Une offre d’emploi attractive

L’offre d’emploi fait partie des éléments qui reflètent la marque employeur. Que l’offre soit publiée sur votre propre site ou sur d’autres plateformes, il est important de la soigner. Aucune information ne doit être négligée : types de missions, lieu du poste, une fourchette de rémunération…

La transparence

Communiquer de façon claire et transparente avec les candidats permet d’éviter une mauvaise expérience candidat lors des étapes du recrutement. Pour cela, il est conseillé d’établir un planning de recrutement avec échéances, en prévoyant de communiquer avec les postulants à des moments clés.
Par exemple, 75 % des candidats (études CareerBuilder) déclarent n’avoir reçu aucun retour de la part de l’entreprise après l’envoi de leur candidature. Pour maintenir de bonnes relations avec les postulants, il est important de répondre à chacun d’entre eux.

Une communication personnalisée

Même si l’entreprise reçoit une centaine de candidatures, il est essentiel de rappeler qu’il y a un être humain derrière chaque candidature. Une communication personnalisée permet de conserver une bonne impression de l’établissement. Pour communiquer un refus, par exemple, au lieu d’envoyer un e-mail automatique, optez pour un remerciement chaleureux, un message qui s’appuie sur les points positifs de la candidature du postulant, des points qui expliquent le motif du rejet…

L’un des meilleurs moyens pour engager et fidéliser les candidats est de leur proposer une immersion dans le poste. Les postulants peuvent répondre de différentes façons face à une mise en situation du poste. Ceux qui ont de bons résultats seront plus motivés à poursuivre le processus. Les autres, quant à eux, peuvent recevoir des conseils pertinents pour s’améliorer. Les employeurs peuvent également les réorienter vers d’autres postes qui sont plus en accord avec leurs compétences.

Comment développer sa marque employeur et l’attractivité de l’entreprise ?

Le développement de la marque employeur est très important, car il s’agit d’un enjeu de taille en termes de ressources humaines et de marketing. Pour améliorer sa marque employeur, il faudra que l’entreprise réalise une étude réaliste de sa situation actuelle. Il est à souligner que la marque employeur se forme sur l’image, l’identité et les pratiques de l’employeur. Divers points seront à prendre en compte pour effectuer un diagnostic fiable :

  • L’analyse des processus RH en place
  • La réalisation d’entretiens qualitatifs avec la RH pour mieux appréhender ses pratiques
  • L’analyse des enjeux du marché, du positionnement de l’entreprise, de la vision de la marque employeur et du projet RH avec les membres du Codir
  • L’entretien avec les salariés pour appréhender les pratiques RH, le contexte managérial ou encore la perception des pratiques RH, etc.
  • L’interview des candidats qui n’ont pas donné de suite favorable aux propositions de l’entreprise et des salariés qui ont démissionné afin d’obtenir les raisons (objectives) de leurs choix
  • L’enquête quantitative auprès de tous les salariés concernant leur retour d’expérience au sein de l’entreprise
  • L’analyse de la présence digitale de l’entreprise
  • La mise en place d’un benchmark concurrentiel sur la marque employeur pour étudier les axes adoptés par les principaux concurrents de l’entreprise

Comment développer sa marque employeur et l’attractivité de l’entreprise 

Tous ces points sont importants pour vous aider à obtenir une bonne marque employeur. Dans le cas où le diagnostic réalisé n’est pas à la hauteur de ce que vous espériez, vous pourrez, par exemple, faire appel au marketing RH. En effet, le marketing RH étant une technique de communication et de marketing appliquée au sein des ressources humaines, il permet de mettre en place une stratégie marketing efficace pour améliorer au mieux l’attractivité de l’entreprise en travaillant sur l’image qu’elle renvoie.

La prochaine étape consistera à construire une plateforme de marque employeur. Il convient de bien la structurer, de faire les bons choix et de la communiquer par la suite. Elle est généralement composée d’une promesse employeur, des bénéfices qui différencient l’entreprise de ses concurrents, des preuves RH (chiffres, données concrètes…), des attentes réciproques (entre les collaborateurs, l’entreprise, les clients et les salariés) et des valeurs de l’entreprise.

L’étape suivante consistera à dresser le plan d’action en superposant la situation actuelle à la future cible pour que les pratiques RH qui manquent à l’entreprise soient mises en exergue (présence digitale, référencement professionnel, dynamique d’innovation, optimisation du storytelling, processus d’évaluation s’insérant dans une démarche de progrès…).
La dernière étape est la mise en œuvre de tous les chantiers cités précédemment et des actions que vous avez planifiées.

Pourquoi mettre en place une marque employeur ?

La marque employeur est un levier de compétitivité efficace sur différents plans, et il serait dommage de ne pas en profiter. Il existe plusieurs raisons qui peuvent pousser une entreprise à mettre en place une marque employeur :

  • Pour miser sur l’amélioration de la notoriété : en interne comme en externe, la visibilité et la notoriété d’une entreprise doivent être impeccables.
  • Pour attirer de nouveaux talents : améliorer l’image de l’entreprise est primordial pour attirer les nouveaux talents, surtout lorsque l’on est dans un secteur où les concurrents font tout pour travailler au mieux leur image de marque.
  • Pour rassurer les collaborateurs : l’engagement et la fidélité des collaborateurs sont importants pour la pérennité de l’entreprise. Cette dernière doit trouver les bonnes stratégies pour que chacun de ses collaborateurs se sente utile au sein de l’organisation.
  • Pour affirmer sa stratégie : une entreprise doit pouvoir affirmer et faire connaître sa stratégie pour s’inscrire dans la durée. La marque employeur a pour objectif d’aider la direction à impulser les stratégies choisies pour acculturer tous les collaborateurs.
  • Pour améliorer au maximum sa productivité : pour avoir l’assurance de voir son chiffre d’affaires augmenter, chaque collaborateur devra être pleinement impliqué dans le bon fonctionnement de la stratégie choisie par l’entreprise. Le but de toutes les ressources de l’entreprise sera simple : la pérennisation de l’entreprise en accroissant la productivité. Si les précédentes étapes de la mise en place de la marque employeur sont bien suivies, les collaborateurs n’auront aucun mal à atteindre cet objectif.

👉 Si vous voulez en savoir plus sur Factorial, le logiciel de gestion des RH et profitez d’un essai gratuit, c’est ici !

Qu’est-ce que la marque d’une entreprise ?

La marque d’une entreprise est une sorte de carte d’identité. On pourra voir dans cette marque toutes les informations qui sont relatives à l’entreprise. L’image d’une entreprise se confondra naturellement avec la marque et qui attire le public en premier lieu. Le but ultime de la marque entreprise est de permettre au public et aux consommateurs d’identifier rapidement la marque, rien qu’en voyant son logo, son slogan, un de ses produits ou même un membre de sa direction.

👉 Si vous souhaitez en savoir plus sur l’art de la séduction des talents en RH, c’est ici !

Related Posts

Laisser un commentaire