Aller au contenu
gestes ecologiques travail

10 gestes écologiques à adopter au travail

Avec le réchauffement climatique et les dégradations de l’environnement, l’écologie est devenue un enjeu important de notre société. Dans un effort collectif, nous pouvons tous adopter certains gestes écologiques au quotidien.

A la maison, en voyage mais également au travail, ces actions individuelles pour la bonne cause participent activement à la préservation de l’environnement.

Mais qu’est-ce que l’écologie en entreprise ? Comment réduire son empreinte carbone ? Quels sont les gestes écologiques à appliquer au travail ? On vous dit tout.

Plus de 8 cadres sur 10 déclarent avoir adopté une démarche écologique au bureau (étude Cadremploi, 2019)

Entreprise et développement durable 

Dans cette lutte écologique, les entreprises ont leur mot à dire. A leur échelle, elles peuvent participer dans une démarche de développement durable.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la green attitude à le vent en poupe. En effet, selon une étude réalisée par Cadremploi en 2019, 87 % des interrogés estiment que leur intérêt pour cette cause a pris une place plus importante au cours des 3 dernières années.

Ainsi, mettre en place une approche écologique au sein de votre entreprise est essentiel. De nombreux gestes écologiques sont possibles afin d’adopter une philosophie de développement durable.

Tout en respectant les piliers économique, sociétal et environnemental, vous êtes une société respectueuse de l’environnement et de l’équité sociale.

Entreprise : pourquoi être écologique ?

Cela peut sonner comme une évidence mais appliquer une démarche écologique au sein de votre entreprise permet de réduire considérablement votre empreinte environnementale.

Les entreprises polluent et génèrent des émissions de gaz à effet de serre parfois considérables. Pour réduire ce phénomène, il est possible d’établir un bilan carbone.

Cette méthode d’évaluation des rejets de gaz à effet de serre vise à déterminer l’impact écologique d’une société. En prenant connaissance de ces performances, vous pourrez plus simplement adapter votre comportement et exécuter les bons gestes écologiques.

Avoir une posture écologique permet également de réduire les coûts puisque vous adaptez vos moyens de production et de consommation.

Surtout, cela participe grandement au bien-être de vos employés. La qualité de vie au travail est aujourd’hui étroitement liée aux questions environnementales, tant de nombreux individus se sentent concernés par ces problématiques.

D’ailleurs, toujours selon l’enquête réalisée par Cadremploi, 78 % des cadres sondés pourraient choisir leur futur employeur en fonction de critères écologiques.

Vous aussi, devenez plus écolo et faites un geste pour l’environnement.

Les 10 gestes écologique à adopter

Afin de diminuer votre empreinte environnementale, il existe plusieurs gestes écologiques assez simples à mettre en place et surtout très efficaces.

1. Éteindre les lumières

De nombreuses entreprises laissent les lumières allumées 24h/24. Cela nous est tous arrivé de passer devant une devanture éclairée nuit et jour alors que l’établissement en question est fermé.

Afin d’éviter le gaspillage, pensez à éteindre toutes les lumières avant de quitter votre lieu de travail. Dans certaines petites entreprises, il est possible de demander au dernier employé qui quitte les lieux de les éteindre lors de son départ. Il existe également des minuteurs. 

Enfin, lorsque la lumière extérieure est suffisante, nul besoin d’utiliser celle artificielle. Vous ferez un geste écologique et pour votre porte-monnaie.

2. Ne pas laisser d’appareil en veille

D’après les statistiques de l’ADEME, la veille des appareils électriques consomme 300 à 500 kWh par an, soit 11% de la facture d’électricité d’un foyer moyen. Cette consommation inutile peut être encore plus importante dans les bureaux d’une société.

Ainsi, perdez cette mauvaise habitude de mettre vos appareils électriques en veille. En votre absence ou hors utilisation, débranchez les appareils qui peuvent l’être tout comme les prises de lampes et chargeurs de téléphone. 

Même en veille, ces appareils consomment énormément et impactent négativement l’environnement.

3. Trier et recycler

Pour un bureau écologique, instaurez le recyclage et le tri des déchets !

Depuis 2016, le décret “ 5 flux “ oblige les entreprises à trier leurs déchets en 5 catégories : papier, métal, bois, plastique et verre. A vous de l’appliquer et de sensibiliser vos collaborateurs sur son importance.

Aussi, faites du recyclage une habitude. Plastique, papier, capsules de café… de nombreux éléments sont réutilisables.

Pensez également à éliminer gobelets et assiettes en plastique pour de la vaisselle réutilisable.

4. Gérer la température

En hiver, le chauffage surchauffe. En été, la climatisation tourne à plein régime. S’il est confortable de les utiliser, ils sont cependant très énergivores et néfastes pour la planète.

Faites en sorte d’offrir un environnement de travail à la bonne température. S’il fait chaud, ouvrez les fenêtres et favorisez les courants d’air. S’il fait froid, isolez les fenêtres et fermez les portes. 

Avec les technologies actuelles, il est possible de gérer la température d’une pièce avec un thermostat connecté et écologique.

5. Eviter les appareils énergivores

Certains appareils sont plus gourmands que d’autres en termes d’énergie !

Identifiez les appareils les plus énergivores et remplacez-les par des solutions plus écologiques. Les écrans, les radiateurs ou encore certains appareils de cuisine consomment en grande quantité.

Par exemple, vous pouvez opter pour des ordinateurs portables au lieu d’ordinateurs fixes équipés d’un ou de deux écrans. Ce petit geste écologique réduira ostensiblement votre production énergétique.

6. Economiser le papier

Peut-être l’un des éco-gestes les plus faciles à adopter : évitez la sur-consommation de papier et privilégiez des solutions dématérialisées.

N’imprimez pas trop et pour rien. Sensibilisez vos salariés et choisissez l’impression uniquement quand cela est nécessaire.

De plus, vous pouvez utiliser le papier imprimé comme brouillon au lieu de le jeter ou encore équiper vos imprimantes de papier recyclé.

7. Optimiser les déplacements 

Un geste écologique simple à réaliser au quotidien est celui qui concerne les déplacements entre la maison et le lieu de travail.

Afin de limiter les gaz à effet de serre, optez pour le train, le bus ou le vélo pour vous rendre au bureau. Laissez la voiture au garage ou sur le parking et choisissez une solution plus éco-responsable.

Et si vous n’avez pas le choix de vous déplacer en voiture, pourquoi ne pas essayer le covoiturage ? Cela vous permettra de faire des économies et d’agir pour la planète.

8. Penser au télétravail

Avec la crise sanitaire que nous avons vécu et que nous vivons toujours, le télétravail est devenu une norme. Dans certains pays comme l’Espagne notamment, une loi est même venu renforcer cette pratique.

Avec les nombreux outils collaboratifs, il est plus aisé de travailler à distance. Grâce à ces nouvelles organisations de travail, des économies énergétiques sont réalisées.

Avec moins de salariés dans vos bureaux, vous consommez beaucoup moins. Qui plus est, vos employés n’ont pas besoin de se déplacer et réduisent leur empreinte carbone.

9. Préférer le mobilier éco-responsable

Pour devenir encore plus écolo au bureau, vous pouvez choisir un mobilier éco-responsable. 

Cette action consiste à sélectionner des meubles dont l’empreinte écologique globale est la plus réduite possible. On prend donc en considération tous les aspects de fabrication du mobilier.

Matériaux utilisés, lieu de fabrication, temps de transport, origine des pièces… On privilégie les produits locaux et respectueux de l’environnement.

10. Choisir des prestataires éco-responsables

Pour renforcer votre positionnement, vous pouvez éventuellement ne travailler qu’avec des prestataires éco-responsables.

Les enjeux écologiques sont tels aujourd’hui que de nombreuses sociétés ont adopté une démarche environnementale.

Fournisseur d’électricité, de matériel informatique ou de mobilier, n’hésitez pas à choisir des collaborateurs en phase avec votre philosophie.

 

Tous ces gestes écologiques n’auront aucun effet sans la participation massive de vos salariés. Pensez à les sensibiliser et appliquez ces actions au quotidien.

Une plume affinée, des heures de recherche, toujours à l'affût de nouvelles idées, des connaissances tout-terrain... Plus qu'un métier la rédaction est une passion.

Articles Similaires

Vous avez une question ou un commentaire à faire ? Partagez vos idées avec notre communauté RH!

Rejoignez une communauté faite par et pour les professionnels RH.