Reprise des activités : le guide complet

La reprise des activités est impactée directement par le confinement que nous avons vécu pendant deux mois et demi.

Alors que la vie semble reprendre un cours normal, il est temps de faire un point sur l’évolution de la situation.

Je vous propose dans ce guide complet, d’aborder point par point, ce à quoi peut ressembler “le monde d’après”.

Table des matières
Confinement et télétravail : quel bilan ?
Quelles sont les mesures de sécurité et les mesures d’hygiène à adopter au bureau ?
Quel est le rôle du RH dans cette phase de reprise des activités?
Quelles sont les aides disponibles ?
✅ Logiciel de gestion RH 

 

Confinement et télétravail : quel bilan en tirer ?

Quel bilan tirer de toute cette situation ?

Première information : le télétravail est sans doute le grand gagnant du confinement.

En effet, des études, comme celle de l’ANACT (Agence Nationale pour l’Amélioration des Conditions de Travail), que vous pouvez retrouver ici, ont démontré que 88 % des salariés ayant goûté au télétravail souhaitent le poursuivre !

Bilan du télétravail

Ces bons chiffres s’expliquent notamment par le sentiment : 

  1. d’avoir vu leurs activités adaptés à la situation,
  2. de ne pas avoir perdu tant de lien social que ça
  3. d’avoir un sentiment d’autonomie et de liberté accru
  4. de pouvoir mieux gérer leurs horaires

Les demandes de responsabilisation et d’autonomie de la part des salariés sont des revendications qu’on entend depuis de nombreuses années, notamment à travers les discours du bien-être au travail.

Internet et les applications associées couplés au confinement, ont permis de progresser sur ces points, souvent à marche forcée.

La reprise des activités doit donc s’accompagner de davantage de télétravail, même si toutes les données ne sont pas roses : 

  1. 20 % ont eu l’impression de travailler plus qu’avant en télétravail
  2. 46 % se sont sentis un peu ou beaucoup moins efficaces
  3. 50 % ont connu des pics de fatigue plus grands qu’habituellement

Enfin, bon nombre de salariés se sont retrouvés dans des conditions de travail compliqués, entre famille, enfants, endroit bruyant ou exigu. Sans parler bien évidemment du stress, de l’isolement et de la peur qu’engendre le virus.

Il est important de noter que : 

  • Cette façon de travailler n’est pas faite pour tout le monde. 
  • Les entreprises se montrent parfois réticentes à offrir un télétravail à temps plein. 
  • Le monde d’après ne sera donc pas constitué uniquement d’espaces de coworking et de salariés repeuplant les territoires désertés de la campagne.

Mais ceux qui y ont goûté et qui veulent bénéficier, a minima d’un ou deux jours par semaine en télétravail, pourront plus facilement négocier cette forme de travail.

Logiciel RH

Mesures de sécurité et d’hygiène à adopter au bureau

Le gouvernement à mis en place des mesures de sécurité et des mesures d’hygiènes, appelées “gestes barrière”.

Ces règles étaient draconiennes : un espace de 4m² entre chaque salarié, des arrivées décalées dans le temps ou encore l’obligation de suivre un parcours fléché dans l’entreprise.

Ces mesures de sécurité ont récemment été assouplies.

Voici donc les principales mesures de sécurité à respecter : 

  • Mesures de distanciation physique : 1 mètre (si possible 2) entre chaque salarié, télétravail à privilégier, pas d’embrassade ou de poignées de mains
  • Mesures d’hygiène : Inciter les salariés à se laver régulièrement les mains ou distribuer du gel hydroalcoolique, se couvrir le nez et la bouche quand on éternue, porter un masque, éviter de se toucher le visage, utiliser des mouchoirs à usage unique

En outre, dans certains secteurs, les prises de températures régulières sont obligatoires.

En somme, ce sont des mesures de bon sens qu’il est demandé d’appliquer au bureau.

Ces mesures de sécurité peuvent donner un sentiment d’isolement. Elles permettent tout de même une socialisation plus grande qu’en télétravail.

Dans tous les cas, les entreprises ont pour obligation de désigner un “responsable Covid”, qui devra à la fois assurer le respect de ces mesures d’hygiène et à la fois être attentif au bien-être des salariés.

👉 On vous invite à lire notre aticle sur les mesures pour le retour au bureau 

Quel est le rôle du RH dans cette phase de reprise des activités ?

Vous l’imaginez, c’est souvent au RH que revient de porter cette double casquette :

  • Tout d’abord, car c’est la personne la plus familière avec l’organisation de l’entreprise.
  • Ensuite, car elle est habituée à se focaliser sur la gestion humaine des salariés.
  • Enfin, car elle est souvent en contact avec l’ancien CHSCT (remplacé par le CSE) et sait donc agir en conséquence sur les mesures d’hygiène.

Mais le rôle du RH va au delà du simple gestionnaire des mesures de prévention.

On le sait tous, cette crise sanitaire s’accompagne d’un volet économique important : 

  • De nombreuses entreprises prévoient des licenciements, des baisses de salaire ou des hausses de temps de travail. 
  • Ce cocktail est idéal pour déclencher une crise sociale importante. 
  • Le nombre de demandeurs d’emplois a atteint un niveau historique.

C’est au RH que revient la lourde tâche de réorganiser les effectifs lors de la reprise des activités. 

Il va parfois falloir se séparer de collaborateurs, parfois en intégrer des nouveaux. Ces réorganisations impacteront directement l’image de l’entreprise et peuvent souvent être difficile à vivre.

Dans tous les cas, je vous conseille d’utiliser les méthodes d’onboarding et d’offboarding pour gérer au mieux l’arrivée et le départ de ces collaborateurs.

Ces méthodes permettront : 

  1. De préserver votre marque employeur
  2. De répondre à ces moments douloureux avec dignité et respect

Enfin, adopter un bon outil de gestion RH pour évaluer les besoins réels de l’entreprise est indispensable. Découvrez Factorial ✅

Il en va du rôle du RH, en particulier dans cette situation compliquée, d’optimiser les ressources de l’entreprise. D’autant, qu’il va probablement falloir faire plus avec moins d’effectifs !

👉 On vous invite aussi à lire notre article sur les risques psychosociaux liés à la reprise

Quelles sont les aides disponibles pour permettre la reprise des activités ?

Reprise des activités aides

L’état a multiplié les aides pour les entreprises pendant cette période délicate.

Ce sont trois dispositifs principaux qui ont été mis en place : 

  1. Le chômage partiel pris en charge à 100% par l’état
  2. Le Prêt Garanti par l’Etat (PGE)
  3. L’aide financière jusqu’à 1500€ pour les indépendants

Depuis le déconfinement, il y a eu des modifications : 

  • Le chômage partiel, renommé Activité Partielle Longue Durée (APLD) est conservé, mais pris en charge seulement à 80% par l’état.
  • LE PGE est conservé.
  • L’aide financière de 1500€ est terminée. Les TPE et PME peuvent cependant bénéficier d’un fond d’aide spécifique, pour leur permettre de reconstituer leur trésorerie.
  • Le Gouvernement s’est également doté d’un dispositif d’avances remboursables, pour toutes les entreprises fragilisées.
  • Le report de paiement de cotisations (telles que l’URSSAF) sont possibles sous certaines conditions.

Ces aides ne résoudront pas le problème de fond du manque à gagner pour les entreprises.

Pour y répondre, l’UE devrait annoncer prochainement un plan de relance de 500 milliards, destiné à doper la consommation et remplir les carnets de commandes des entreprises.

Ce que vous devez retenir pour un bon retour au bureau

La reprise des activités se fait progressivement et de manière contrastée.

Si certains sont heureux de retrouver l’entreprise, d’autres auraient préféré rester en télétravail.

Les mesures de sécurité et d’hygiène sont assez lourdes, tant pour les entreprises que pour les salariés, même si elles ont tendance à se réduire.

Le rôle du RH est central :

  • à la fois pour faire respecter les mesures d’hygiène, 
  • à la fois dans le contexte de crise économique, 
  • et à la fois pour faire fonctionner l’entreprise mieux avec mois, notamment en réorganisant le travail.

Enfin, si les aides pour les entreprises étaient massives pendant le confinement, elles se sont considérablement allégées depuis.

Il faudra être attentif à l’évolution de l’épidémie et à la situation économique pour tirer les vrais enseignements du “monde d’après”. 

En attendant, les grands gagnants sont sans aucun doute les logiciel de travail à distance !

Facilitez le retour au bureau pour vous et vos employés grâce à Factorial logiciel de gestion RH qui vous fera gagner en temps et en productivité 🚀

Leave a Comment