Harcèlement au travail : comment l’éviter et comment réagir ?

Le harcèlement au travail, comme toute autre forme de harcèlement par ailleurs, peut revêtir de nombreuses formes. Parfois visible, parfois invisible, il n’en est pas moins destructeur pour les victimes.

Les statistiques officielles montrent en tout cas que le harcèlement au travail est monnaie courante : trois salariés sur dix sont ou ont été harcelés moralement au cours de leur vie en entreprise et deux sur dix victime de harcèlement sexuel.

Je vous propose dans cet article, un tour d’horizon de la situation et je vais tenter de vous apporter des solutions concrètes pour éviter ce genre de problèmes dans votre entreprise.

Table des matières :

 

Les types de harcèlement au travail

Avant de définir le harcèlement au travail, il faut définir ce qu’est le harcèlement en lui-même : c’est le fait de soumettre une personne à des attaques répétées, qu’elles soient physiques ou morales.

Cet aspect de répétition est fondamental pour appréhender le concept du harcèlement, et plus particulièrement au travail. En effet, un salarié est sous l’autorité de ses responsables, il est donc normal qu’il se retrouve sous le feu de critiques ponctuelles en cas d’erreur ou d’insuffisance de résultats.

Le harcèlement au travail est beaucoup plus complexe : c’est une répétition d’actions, qui rabaissent l’individu et qui fait craquer mentalement le salarié.

Cette pratique managériale est assez courante dans le monde de l’entreprise, même si les mentalités ont tendance à changer. Elle peut également être le fait d’un collègue. D’ailleurs, les chiffres de victimes de harcèlement, en hausse constante, montrent que la parole se libère sur ce sujet et qu’il est nécessaire d’agir au plus vite.

Il existe deux grands types de harcèlement au travail :

  • Le harcèlement moral
  • Le harcèlement sexuel

La définition du harcèlement sexuel est assez transparent, puisqu’il nécessite un caractère sexuel à l’acte de harcèlement. Ce sont d’ailleurs des agissements à caractère pénal, qui peuvent justifier le licenciement, l’arrestation et des peines de prison. Si vous en êtes témoin, il faut agir immédiatement.

Dans cet article, nous allons d’avantage faire un focus sur le deuxième type de harcèlement au travail : le harcèlement moral.

Logiciel RH

Harcèlement au travail : que faire ?

En tant que RH, il est de votre devoir de protéger vos salariés. Il est vrai qu’il est parfois difficile de voir les abus et le harcèlement. Mais si vous êtes face à cette situation, il vous faut agir au plus vite. Mais comment?

Se préparer en amont

Nous avons vu les chiffres, le harcèlement au travail touche près du tiers des salariés. Il est donc probable que cela finisse par arriver chez vous aussi.

L’idéal, pour éviter d’être pris au dépourvu, est d’anticiper en préparant un « processus harcèlement » en amont. A l’image de ce qui peut se faire pour l’onboarding ou l’offboarding, vous pouvez retrouver ici nos article sur l’intégration d’un nouvel employés et le départ d’un employé , ce processus ne doit rien laisser au hasard.

La médiation

En tant que RH, vous avez un certain pouvoir qui vous permet de calmer les tensions.

La première étape consiste donc souvent à recevoir en entretien les deux protagonistes, ainsi que les différents témoins (managers, collègues) pour savoir ce qui se passe et essayer de calmer la situation.

Le harcèlement peut provenir de tensions non résolues. Le dialogue suffit parfois à calmer la situation. Mais si vous constatez qu’aucune issue par le dialogue n’est possible, vous devez absolument passer à l’étape suivante.

Le cadrage

La deuxième étape en cas de harcèlement moral au travail, consiste à cadrer la situation :

  1. S’ils travaillent ensemble (collègues) ou sous la responsabilité l’un de l’autre (manager – subalterne), changez le fautif de poste sur le champ.
  2. Définissez un règlement intérieur strict : certains comportements doivent absolument être bannis.
  3. Avertissez le harceleur. Expliquez-lui ce qu’il encourt en cas de récidive.
  4. Apportez un soutien psychologique au salarié harcelé.

En agissant vite et fort, vous allez régler rapidement les conflits avant qu’ils ne s’enveniment. Mettez vous toujours du côté du harcelé : cela vous permettra d’avoir une bonne image de la part de vos salariés, qui ne demandent qu’à travailler dans de bonnes conditions.

Les sanctions contre le harcèlement moral

Si cela ne suffit toujours pas, il vous faudra frapper encore plus fort : 

  • Licenciement pour faute grave
  • Encouragez le salarié à porter plainte

Ce genre de comportement doit être sanctionné durement, au risque de voir la situation se dégrader très rapidement.

harcèlement au travail loi

Comment éviter les situations de harcèlement au travail ?

Avant de sanctionner, l’idéal est toujours de faire de la prévention.

Il existe de nombreux moyens pour éviter que ce genre de comportement se déroulent dans votre entreprise, même s’il serait naïf de croire qu’ils rendent ce risque nul.

La prévention

Pour prévenir ce genre de situations, vous pouvez :

  1. Créer un règlement intérieur exposant clairement les attitudes qui ne sont pas acceptées dans l’entreprise
  2. Faire des formations et interventions régulières sur ce sujet, que ce soit auprès des managers pour qu’ils adaptent leur comportement ou auprès des salariés pour qu’ils sachent comment réagir dans ce cas

Ces formations pourraient par exemple être obligatoires pour tous dans le cadre de leur processus d’intégration en entreprise.

Enfin, sensibiliser à la question du harcèlement, en travaillant de concert avec les organisations syndicales ou avec le Comité Social des Entreprises (CSE) de votre organisation

Le dialogue

Le dernier point évoque, que ce soit avec syndicats ou CSE fait le lien avec celui-ci : le dialogue est important.

Il n’est pas rare de voir qu’un salarié ait peur de la réaction du RH. Il préférera se tourner vers un syndicat ou un CSE pour parler de ces problèmes. Explicitez ouvertement aux salariés qu’ils sont libres de se tourner vers qui ils veulent, mais que l’objectif est surtout que le problème cesse.

Il vous faudra dans ce cas garder un dialogue ouvert sur ces questions avec les syndicats et le CSE.

Organisez également des réunions régulières avec vos salariés, pour faire le point sur sa situation en entreprise. En tant que RH, votre porte doit toujours être ouverte pour ce genre de soucis, et les salariés doivent le savoir.

Créez une cellule harcèlement contre le harcèlement au travail

Cette cellule pourrait comporter :

  • Les syndicats
  • Le CSE
  • Une personne dédié dans l’entreprise ou dans chaque pôle à ces questions
  • Un psychologue du travail
  • Les RH
  • Et totue autre personne susceptible de résoudre le problème

Chargée de trouver des solutions adaptée à chaque entreprise, d’ouvrir le dialogue entre les parties et de protéger les personnes harcelées moralement, cette cellule peut se réunir régulièrement et faire le point des problématiques dans votre organisation.

Cette cellule est particulièrement efficace dans les grandes structures !

En conclusion

Le harcèlement moral peut toucher n’importe qui dans votre entreprise.

En tant que RH, il est de votre devoir de prendre aux sérieux ces problèmes, si vous souhaitez :

  • Une équipe soudée
  • Eviter le turn-over
  • Eviter la dégradation de votre marque employeur
  • Des poursuites judiciaires

Pour éviter tout problème, mettre en place de la prévention est une étape obligatoire.

Cependant, quand vous y ferez face, la sanction doit être lourde et dissuasive. Attention toutefois avant d’agir, à bien vous appuyer sur des éléments concrets : preuves, témoignages de collègues, vidéo-surveillance, mails, etc.

Sans ces preuves tangibles, ces vous qui pourrez être accusé de harcèlement envers un salarié !

Optimisez la gestion de vos ressources humaines et concentrez-vous sur l’essential, vos employés! Essayez Factorial gratuitement pendant 14 jours 💜

Leave a Comment