Aller au contenu
conduite du changement

Comprendre la conduite du changement en entreprise

Notre monde évolue, et l’entreprise aussi. 

Dans un marché en mutation permanente, il est devenu nécessaire de s’adapter. Qu’il s’agisse de repenser son activité, de modifier ses compétences ou de mettre à jour ses outils de travail, une entreprise doit se montrer flexible et savoir évoluer pour rester compétitive.

  • Comment modifier ses pratiques tout en conservant son image de marque ?
  • Comment s’adapter sans tout chambouler ?
  • Et comment s’assurer d’évoluer dans la bonne direction ?

La réponse à toutes ces questions se trouve dans un pilotage précis des actions de réorganisation. Une démarche connue sous le nom de conduite du changement, ou Change management pour les anglophones.

Qu’est-ce que la conduite du changement en entreprise ?

La conduite du changement consiste à piloter cette réorganisation comme un véritable projet d’entreprise, en suivant une méthode bien définie.

Cette transformation radicale peut s’appliquer à la société dans son ensemble, mais ceci est plutôt rare.

Le plus souvent, la conduite du changement implique de restructurer l’entreprise par étapes, chacune étant un projet à part entière.

Quelques exemples de conduite de changement en entreprise :

Pourquoi la conduite du changement ? 

Un accompagnement du changement s’avère nécessaire pour éviter les blocages de l’entreprise, mais aussi pour ne pas commettre d’erreur stratégique pouvant avoir de graves conséquences.

La conduite du changement permet de gérer celui-ci comme un véritable projet, à l’aide de méthodes et d’outils qui augmentent considérablement les chances de succès tout en minimisant les risques.

Parmi les outils de gestion du changement les plus utilisés, on peut citer :

  • Matrice d’Analyse des Champs de Force (Force Field Analysis)
  • Méthode OKR
  • Diamant de Leavitt
  • Équation du changement
  • Modèle de Burke et Litwin
  • Futures Wheel
  • Transition de Bridge

Quels sont les objectifs de la gestion du changement ?

Le changement n’est pas un objectif en soi. Il s’agit d’un outil visant à améliorer un processus de l’entreprise.

L’objectif principal de l’accompagnement du changement est de s’assurer que la démarche tend bien vers cette amélioration souhaitée. Ceci est possible grâce à un pilotage multiniveaux, basé sur divers objectifs secondaires.

Exemple d’objectifs de la conduite du changement :

  • Amélioration de la qualité grâce au nouvel outil de production
  • Fluidification des processus grâce à l’automatisation
  • Gain en compétences grâce à la formation du personnel

Comment organiser et piloter le changement ? 

La gestion du changement en tant que projet repose sur 3 axes :

  • Une méthodologie bien définie
  • Une équipe dédiée, avec notamment un chef de projet
  • Des facilitateurs extérieurs

Quelles sont les étapes à respecter ?

La conduite du changement repose sur plusieurs étapes clairement définies, qui doivent être respectées pour assurer la bonne marche du projet :

Détermination de l’objectif

Le point de départ de toute réorganisation est de répondre à un besoin parfaitement identifié. Ces objectifs peuvent être variés et multiples, mais impérativement définis de manière claire.

Diagnostic

Le but étant connu, il est important de réaliser un audit de la situation actuelle afin de connaître le point de départ. Ceci permet de « cartographier le changement » à venir.

Communication et formation

L’Homme est par nature méfiant envers le changement, qui est naturellement perçu comme une menace pour l’ordre établi. La communication interne et la formation des différents acteurs sont essentielles pour l’acceptation de la réorganisation.

Accompagnement du changement

Cette étape diffère de la formation, en ce sens qu’elle consiste à apprendre du retour des utilisateurs. Les ateliers participatifs (workshop) sont un outil essentiel pour détecter des problèmes, y trouver des solutions, et optimiser le changement.

Le suivi

La conduite du changement ne s’arrête pas à l’implantation d’un nouveau processus, mais prend en compte le suivi de celui-ci pendant une période de temps plus ou moins longue. Un changement ne devient définitif que lorsqu’il est devenu routine pour tous les collaborateurs.

Quels sont les leviers du changement ?

On distingue en général 4 leviers principaux au changement. Ce sont les facteurs qui permettent de le mettre en place dans les meilleures conditions :

  • L’envie. Il s’agit de la base nécessaire à toute évolution.
  • L’intérêt. Le changement doit présenter des avantages par rapport à la situation actuelle.
  • La capacité. Il est indispensable de s’assurer d’avoir les compétences.
  • Les moyens. Financiers ou autres, le changement demande des moyens importants.

Ces 4 leviers du changement permettent de faire face aux difficultés et de mener à bien un projet de réorganisation de l’entreprise.

Changement en entreprise : quels sont les enjeux ?

La conduite du changement doit prendre en compte de nombreux facteurs. Ces enjeux font la différence entre la réussite et l’échec d’un projet.

Un projet d’entreprise

Le changement ne peut, et ne doit, pas être imposé par une seule personne. La conduite du changement implique de générer l’adhésion des collaborateurs, à tous les niveaux hiérarchiques.

Vaincre la routine

Les habitudes sont difficiles à vaincre, et constituent le principal frein au changement. Il s’agit peut-être de l’enjeu principal de la conduite du changement : savoir combattre la routine et créer de nouvelles habitudes.

Adopter une stratégie propre à l’entreprise

Une erreur fréquente en matière de gestion du changement consiste à « copier-coller » une réorganisation ayant déjà fait ses preuves. Chaque entreprise, chaque personne, a ses propres spécificités, qu’il faut tenir en compte.

La formation des collaborateurs

Tout changement demande de nouvelles compétences. Quelle que soit la nature de la transformation, il est nécessaire de faire évoluer les connaissances grâce à une formation des équipes.

 

Une pensée pour finir

Le changement, c’est maintenant ? NON !

Une des clés de la conduite du changement est de comprendre qu’il ne s’agit pas d’une modification ponctuelle, mais d’une étape qui s’inscrit dans le cadre d’une constante évolution, motivée par une nécessité de s’adapter en permanence à un environnement en pleine mutation.

Une plume affinée, des heures de recherche, toujours à l'affût de nouvelles idées, des connaissances tout-terrain... Plus qu'un métier la rédaction est une passion.

Articles Similaires

Vous avez une question ou un commentaire à faire ? Partagez vos idées avec notre communauté RH!

Rejoignez une communauté faite par et pour les professionnels RH.