Aller au contenu
Les congés anticipés

Qui peut prendre des congés anticipés ?

Il existe plusieurs sortes de congés. Généralement, la prise de congés est soumise, d’une part, à l’obtention de ceux-ci, et d’autre part, à leur prise selon des dates précises. Mais quelles sont les règles en cas de congés par anticipation ? La question des congés anticipés peut paraître compliquée, les principes sont pourtant simples. Dans les lignes qui suivent, voyons comment ils fonctionnent.

modèle gestion des congés gratuit

Tables des matières :

Congés anticipés : définition

Les congés anticipés, également appelés congés par anticipation, désignent des congés payés qu’un nouvel embauché demande à prendre avant la fin de la période d’acquisition. Ils concernent donc les jours de congés que les salariés ont acquis pendant la période de référence, mais qu’ils désirent toutefois déposer la même année de leur prise de poste, sans attendre la prochaine période de référence.

Les congés par anticipation sont des congés payés. En pratique, les nouveaux salariés ont recours à cette modalité afin d’éviter de prendre trop de congés sans solde s’ils projettent de partir en vacances pour quelques jours, par exemple.

Les avantages des congés par anticipation

Pour le salarié, le principal avantage de la prise de congés anticipés est qu’il peut prendre des congés dès son embauche, ce qui lui offre une certaine souplesse et liberté. Cela lui permet également d’éviter de prendre des congés sans solde.

Pour l’employeur, accepter les congés par anticipation apporte également différents avantages :

  • En fin de contrat, il n’aura pas à payer un énorme solde de congés étant donné que ceux-ci auront été déjà pris.
  • En cas de fermeture de l’entreprise (pendant l’été, par exemple), ce type de congé peut être une solution intéressante. Toutefois, il faut noter que face à ce genre de situation, l’employeur ne peut pas obliger les salariés à prendre des congés anticipés. Cela reste une proposition de solution.
  • L’acceptation de congés par anticipation constitue également un point positif permettant de mettre en avant la « marque employeur ». Si, par exemple, lors d’un entretien d’embauche, vous répondez qu’il est possible de prendre des congés anticipés, vous montrez une bonne image (une ouverture d’esprit par rapport à ce sujet) auprès du candidat, mais aussi de vos salariés.

Les inconvénients des congés anticipés

Pour le salarié, les congés par anticipation engendrent malheureusement un inconvénient principal. Souvent, ceux-ci se reportent d’une année sur l’autre. Ils sont déduits des cinq semaines de congés payés obligatoires par an. Les salariés doivent donc bien gérer leurs congés afin d’éviter de se retrouver dans une situation délicate où tous les congés ont tous été déjà pris en congés anticipés.

Pour l’entreprise, l’inconvénient concerne les ressources humaines. En effet, de manière générale, la gestion des congés peut déjà être complexe, et les congés anticipés engendrent plus de calculs. Cependant, un logiciel de congés adapté peut permettre aux RH d’être plus rapides et plus efficaces.

Qui peut prendre des congés par anticipation ?

Prendre des congés anticipés est un droit pour tout salarié. En réalité, les congés par anticipation sont des congés non acquis. En effet, dans la loi, rien n’est stipulé par rapport à la gestion de ce type de congé. La loi El Khomri (ou loi Travail), par exemple, stipule que les salariés peuvent prendre des congés à tout moment, à condition que ceux-ci soient acquis.

Comment se fait une demande de congés anticipés ?

Comment faire une demande de congés anticipés ?

Comme la prise de congés anticipés n’est pas un droit acquis pour un salarié, il est indispensable que l’employeur donne son accord ou son autorisation pour qu’il puisse partir. Le salarié devra donc adresser une lettre de demande à son supérieur. Toutefois, il est important de préciser que même si l’employeur est en droit de refuser la demande, il ne pourra pas le faire avec l’anticipation pour seul motif, il faut une justification par rapport aux activités de l’entreprise ou au planning des congés déjà mis en place. Dans la formalisation par écrit de la demande de congés anticipés, il faut mentionner les dates prévues et le nombre de jours dont le salarié a besoin. Pour mieux faciliter la gestion des plannings de congés, il est nécessaire pour la direction des ressources humaines d’utiliser les bons logiciels. Une fois ceux-ci installés, il sera même possible pour les employés de remplir leur demande via un module spécifique en y précisant le type et le motif de leur absence. Voici les informations qui doivent figurer impérativement sur la lettre de demande du salarié :

  • Prénom, nom, adresse, numéro de téléphone, code postal et adresse e-mail dans l’en-tête ;
  • Lieu et date de la demande ;
  • Objet : Demande de congés par anticipation ;
  • Date à laquelle le salarié a rejoint l’entreprise ;
  • Numéro du contrat de travail ;
  • Le nombre de jours restant de congé payé ;
  • Dates de départ et de retour souhaitées ;
  • Nombre de jours de congé par anticipation demandé ;
  • Raison de la demande.

Démission et congés anticipés

La question concernant les congés anticipés pendant le préavis suite à une démission revient souvent. Beaucoup se demandent s’ils peuvent quand même demander un congé durant cette période plus ou moins longue qui va de la notification de leur démission à la date effective du jour de leur départ. Selon la loi, le salarié a tout à fait le droit de prendre des congés pendant ce laps de temps. Cela dit, il y a quelques cas de figure à prendre en compte. Si la demande de congés a été déposée avant la notification de démission, le salarié pourra partir durant la durée initialement prévue, mais la période de préavis sera suspendue durant cette pause et la durée du préavis sera alors prolongée du même nombre de jours que celui des congés. D’un autre côté, si l’entreprise avait déjà prévu une fermeture durant la période de préavis du salarié, le préavis de ce dernier ne sera pas suspendu et il recevra une indemnité compensatrice de préavis et une indemnité compensatrice de congés payés. Enfin, si la demande de congé est déposée après la notification de la démission, des dates pourront être choisies avec l’accord des deux parties, sans suspension de la période du préavis.

Comment fonctionne le fractionnement des congés ?

Le calcul des jours de fractionnement se fait uniquement sur le congé principal. Cela peut être revu selon les conventions collectives plus favorables soient-elles. Le congé fractionné signifie qie la fraction d’au moins 12 jours ouvrables continus est attribuée pendant la période du 1er mai au 31 octobre.

modèle calcul des jours de fractionnement

Comment obtenir les deux jours de fractionnement ?

Prenons comme exemple le cas d’un salarié engagé en cours d’année, les jours de fractionnement sont acquis lorsque : il a acquis au moins 15 jours de congés payés, il a pris 12 jours continus entre le 1er mai et le 31 octobre, il lui reste alors3 jours de congés après le 31 octobre.

 

✅ Inscrivez-vous gratuitement et gérez vos absences et congés avec Factorial dès maintenant !

Articles Similaires

Laisser un commentaire