Aller au contenu

Comment calculer un coût de revient ?

·
4 minutes de lecture
étagère de produits cosmétiques avec un coût de revient déterminé

La gestion d’une entreprise revêt de nombreux aspects comme le volet financier. Et pour réaliser des bénéfices, il est essentiel de surveiller certains indicateurs comme le coût de revient.

Face à un marché toujours plus concurrentiel, les sociétés doivent ajuster leur prix pour réaliser des marges suffisantes.

Mais qu’est-ce que le coût de revient et en quoi est-il important ? Comment le calculer ? Factorial vous aide à y voir plus clair.

Le coût de revient, c’est quoi ?

Le coût de revient (ou le prix de revient) représente l’ensemble des coûts pour une entreprise pour fabriquer un bien ou réaliser un service.

Ainsi, tous les coûts sont pris en compte, y compris les charges directes et indirectes.

Coûts de production, coûts d’achats, frais commerciaux, frais administratifs… toutes ses dépenses influent sur ce montant. 

Indicateur-clé de la comptabilité analytique, il est déterminant pour connaître les bénéfices réalisées par une entreprise et permet également de constater la marge brute dégagée. 

Les enjeux du coût de revient

La détermination d’un coût de revient est primordiale puisque cela permet d’éviter de vendre à perte et de définir la stratégie marketing de la société.

Les enjeux financiers sont si importants que ce genre de coût peut influer sur les dépenses d’une entreprise.

Il est impératif de le connaître, de le maîtriser et de l’adapter en fonction de votre secteur d’activités et des moyens de votre structure.

Il doit être suffisamment équilibré pour que vous puissiez réaliser des bénéfices et assumer toutes les charges, directes comme indirectes.

Le calculer vous permet de savoir s’il est trop élevé et de surtout pouvoir le réduire pour une plus grande rentabilité.

Le chiffre d’affaires budgété doit permettre de couvrir toutes vos dépenses mais également générer du bénéfice.

Il est par conséquent un indicateur essentiel du business plan et de la stratégie globale de l’entreprise.

Comment calculer le coût de revient ?

Il permet de déterminer la marge brute et est donc précieux pour connaître les bénéfices réalisés et réalisables par l’entreprise.

Il se calcule selon la formule suivante :

Coût de revient = charges directes et indirectes / quantités produites

Pour que ce calcul soit efficace, l’entreprise doit impérativement identifier les produits et services concernés.

Un travail d’analyse est donc nécessaire et une connaissance parfaite de son domaine d’activité est primordial.

Les éléments du coût de revient

Le coût de revient est composé de plusieurs éléments qui vont influencer son résultat comme :

  • Coûts d’achat et d’approvisionnement : Matières premières, marchandises, fournitures consommables, frais de livraison… ;
  • Prix de production : Charges d’exploitation, main d’œuvre, loyer, assurances, entretien… ;
  • Coûts de distribution : Publicité, livraison, packaging, marketing… ;
  • Unités d’œuvre : nombre d’heures des salariés, chiffre d’affaires, nombre d’employés…

Tous ces éléments seront considérés comme des charges directes ou indirectes.

Les charges directes et indirectes

La société doit répartir ses dépenses entre des charges directes et des charges indirectes.

C’est souvent un moment délicat car il faut prendre en compte toutes les dépenses. Il ne faut pas en oublier certaines au risque d’obtenir des résultats différents. 

Les charges directes

Les charges directes sont les coûts liés directement au processus de fabrication du produit ou à la prestation du service.

Elles sont plutôt simples à déterminer car il n’est pas utile de faire des calculs intermédiaires pour les intégrer au coût de revient.

Par exemple, les coûts d’approvisionnement (matières premières, fournitures…) et les coûts de production (carburant, électricité…) sont considérés comme des charges directes puisqu’elles sont directement affectées au prix de revient d’un produit ou d’un service. 

Les charges indirectes

Les charges indirectes n’ont pas de lien direct avec l’objet de coût et ne se rapportent pas directement au processus de production ou de réalisation du service.

Elles sont plus compliquées à imputer car elles nécessitent quelques calculs intermédiaires.

Ainsi, les charges indirectes participent au fonctionnement de l’entreprise comme les frais administratifs, de loyer, d’assurance, de publicité, d’Internet ou encore de téléphone.

Elles doivent être réparties selon les unités d’œuvre.

Le prix de vente

Déterminer le coût de revient, c’est également fixer le prix de vente d’un produit ou d’un service. Comme avec la méthode du coût cible, il permet à l’entreprise de se projeter.

S’il aide à définir le niveau minimal du prix de vente, il aide aussi à connaître la marge nécessaire pour réaliser des bénéfices.

Lors de la fixation du prix de vente d’un produit ou d’un service, il faut donc prendre en compte le coût de revient et le montant de la marge pour un résultat probant.

Pourquoi calculer le coût de revient ?

Pour une entreprise, calculer le coût de revient est fondamental.

En l’additionnant avec la marge et la TVA, il est possible de définir le meilleur prix pour engranger des bénéfices et faire face à la concurrence.

En soi, c’est un indicateur financier qui va guider la stratégie de prix d’une société.

Aussi, cela permet d’envisager la marge de l’entreprise et d’améliorer le chiffre d’affaires.

Si votre prix de revient est faible, cela augmente la marge brute. Il est ainsi possible d’engranger de plus amples bénéfices.

Mais le calcul du coût de revient est aussi un moyen de détailler les dépenses engagées pendant un cycle de production.

Il aide à mettre en place un plan de trésorerie et estimer les futures dépenses sur la base de celles déjà réalisées.

C’est aussi un élément efficace pour prendre des décisions stratégiques.

Diminuer ou supprimer certaines dépenses, augmenter le prix de vente, réduire le coût des charges indirectes ou encore modifier le processus de fabrication pour augmenter les marges sont autant de mesures envisageables.

Vous pouvez aussi d’ailleurs mieux comprendre la structure de coût de vos produits ou prestations.

Il est ainsi plus facile de maîtriser la gestion de l’entreprise et de savoir votre seuil de rentabilité.

Enfin, maîtriser vos coûts vous offre la possibilité de mettre en place des leviers pour les réduire et être plus compétitif. Pour diminuer certaines dépenses, mieux vaut connaître parfaitement leur montant.

 

Pour toute entreprise, le calcul du coût de revient est indispensable.

Indicateur de comptabilité important, il est un allié de poids pour établir un business plan et gérer l’organisation quotidienne d’une société. 

Béatrice est senior content manager chez Factorial. Sa principale mission : vous inviter à venir, vous donner envie de rester et vous inciter à revenir. Elle a commencé son aventure dans les ressources humaines il y a environ 6 ans et ça continue ! Comme une voiture tout-terrain, elle raffole du hors-piste et n'hésite pas à se frotter à d'autres univers (elle était à une époque une commerciale acharnée qui négociait la vente de formations professionnelles).

Articles Similaires