Aller au contenu
audit rh

Comment et pourquoi réaliser un Audit RH ?

A l’heure de la digitalisation des entreprises, les ressources humaines occupent une place prépondérante au sein des entreprises. Pour connaître les forces et faiblesses de ce service, réaliser un audit RH peut s’avérer essentiel.

En savoir un peu plus sur les compétences de votre société en termes de ressources humaines vous permettra d’affiner votre politique RH.

Mais qu’est-ce qu’un audit RH exactement ? Pourquoi y avoir recours ? Comment procéder ? C’est parti !

>>> Téléchargez gratuitement votre grille audit RH

Qu’est-ce qu’un audit RH ?

L’audit RH désigne un ensemble d’outils et de techniques afin d’évaluer et analyser les compétences en ressources humaines d’une structure. Le but est d’identifier les pratiques et les procédures RH de la société pour en tirer les conclusions qui s’imposent.

Ce bilan RH est très utile à l’employeur puisqu’il permettra de rectifier et d’améliorer ces processus RH.

Cet audit peut être effectué directement en interne mais également via un prestataire externe. En fonction de la taille de l’organisation et des objectifs visés, il conviendra de choisir la solution la plus adéquate.

Pourquoi faire un audit RH ?

Il est parfois compliqué pour un employeur de connaître parfaitement la qualité de son service ressources humaines. Si auparavant le recours à un audit RH avait comme principal but d’éviter tout problème juridique, il est aujourd’hui utilisé dans une amélioration des process et du bien-être au travail

L’audit RH s’est donc imposé comme un outil d’aide à la décision afin de perfectionner continuellement les services que l’entreprise fournit à ses collaborateurs. Il offre également la possibilité de réaliser un état des lieux de l’entreprise en matière de politique RH.

En somme, l’audit RH poursuit plusieurs objectifs :

  • S’assurer que la politique RH soit en conformité avec les nouvelles lois en vigueur ;
  • Évaluer l’efficacité et la performance des pratiques RH au sein de la société ;
  • Identifier les probables défaillances ;
  • Proposer des mesures et des process afin de corriger les éventuels manquements ;
  • Déployer une stratégie RH en accord avec les valeurs de l’entreprise ;
  • Optimiser les coûts de fonctionnement et les dépenses diverses ;
  • Réaliser un bilan de compétences des collaborateurs ;
  • Faire le point sur la stratégie globale de la société et sa philosophie RH.

Ainsi, ce diagnostic RH vise plusieurs objectifs mais a pour finalité d’améliorer considérablement votre politique RH. En l’exécutant vous pourrez repérer certaines failles et faire évoluer votre entreprise.

Comment procéder ?

Pour être efficace et donner des résultats probants, l’audit ressources humaines doit être établi correctement et suivre 3 phases principales.

La phase de préparation 

Avant de se lancer dans les analyses et autres conclusions, la phase de préparation est indispensable. En effet, c’est ici que tout commence.

Pour de meilleures performances, il convient de respecter plusieurs étapes. Une fois désignée l’équipe RH en charge de l’audit ou le choix du prestataire effectué, il faut rédiger une lettre de mission et constituer le dossier nécessaire.

Ensuite, les objectifs à atteindre lors de cet audit ressources humaines doivent être définis ; tout comme les points à aborder

Une fois le thème de l’audit défini, il est d’usage de définir les critères d’évaluation de l’audit RH et de les garder en tête tout au long de la procédure.

Si l’entreprise réalise son premier audit, cette phase de préparation peut prendre un peu plus de temps. Ne pas la négliger sera alors primordial.

La phase d’évaluation

Les bases sont posées, il est temps de passer à l’action avec la phase d’évaluation, également appelée phase de terrain ou de réalisation.

Lors de cette étape, on applique tout simplement tout ce qui a été préparé lors de la phase de préparation. Les auditeurs RH abordent les thèmes identifiés en amont et confrontent les informations théoriques à celles du terrain.

Cette phase de recueil de données se fait donc en temps réel. L’objectif ici est de collecter les informations nécessaires en vue d’identifier les bonnes pratiques et celles à bannir ou à modifier.

Les données récoltées sont ensuite analysées et les résultats interprétés. En fonction de ces derniers, il vous restera à identifier les points à parfaire et dégager un plan d’actions en priorisant les éléments à corriger.

La phase de restitution

Avec la phase de restitution vient le temps des conclusions. Afin de donner de la valeur à l’audit RH entrepris et surtout concrétiser les résultats obtenus, il est indispensable de créer un rapport d’audit ressources humaines

Ce document doit être remis à l’employeur ou au(x) responsable(s) RH. Il pourra d’ailleurs être édité sous forme papier ou mieux encore sous forme digitalisée grâce notamment à un outil de gestion RH.

A l’intérieur de ce rapport devra figurer les résultats, les constatations, les conclusions et les actions à mener. Cette analyse permettra de guider la stratégie RH de l’entreprise.

Pour encore plus d’efficacité, pensez à organiser une réunion pour un rapport plus détaillé et pour définir les procédures à déployer, à court et à long terme.

Enfin, n’oubliez pas de réaliser un suivi du plan d’actions élaboré. Sans cela, votre audit RH n’aura servi à rien !

Quelques conseils pour réaliser un audit RH réussi

Si vous décidez de réaliser votre audit RH en interne, il faudra porter une attention toute particulière à certains points. Pour qu’il soit réussi, il vous faudra :

  • Choisir les bonnes personnes : Un audit RH requiert certaines compétences, notamment d’écoute et d’observation. Choisissez les bonnes personnes pour le mener à bien. 
  • Former les auditeurs : Les candidats sélectionnés devront être formés sur les techniques d’audit et sur les différents référentiels. Les procédures d’un audit peuvent être complexes, mettez-les dans les meilleures conditions.
  • Élaborer un plan : Les différentes étapes de votre audit doivent impérativement suivre un plan précis. Identifiez clairement les objectifs de l’audit, créez un échéancier et surtout respectez-le.
  • Cibler les thèmes prioritaires : Un audit RH peut être mis en place pour plusieurs raisons. Focalisez-vous sur les thèmes prioritaires à aborder et évitez les égarements. 
  • Analyser les données les plus importantes : Vous allez recueillir tout type d’informations (données quantitatives, qualitatives et légales). À vous de faire le tri et de concentrer vos efforts sur les données utiles et exploitables.
  • Établir un rapport détaillé : Prenez le temps de constituer un rapport détaillé et fourni. Ne l’oubliez pas, cet audit permettra à votre entreprise de peaufiner sa culture RH et ses process.
  • Évaluer les progrès: Là aussi, soyez rigoureux. Suivez l’avancée des actions définies et réalisez un véritable travail d’évaluation des nouvelles procédures RH afin de garantir leur conformité.
  • Faire le point : Réalisez régulièrement des états des lieux pour connaître l’avancée du plan d’actions. Réunissez vos équipes de temps à autre (sans tomber dans la réunionite aigüe) et ajustez si besoin les initiatives déjà mises en place.

 

Ainsi, l’audit RH est une arme redoutable pour améliorer significativement la politique RH de votre société. En plus de vous protéger d’éventuels problèmes légaux, elle renforce la dimension humaine de votre entreprise. À utiliser sans modération !

Pour aller plus pour construire votre questionnaire audit rh, Manon Blanchard, CEO de Koheesio, vous donne de précieux conseils. Regardez plutôt la vidéo !

Une plume affinée, des heures de recherche, toujours à l'affût de nouvelles idées, des connaissances tout-terrain... Plus qu'un métier la rédaction est une passion.

Articles Similaires

Vous avez une question ou un commentaire à faire ? Partagez vos idées avec notre communauté RH!

Rejoignez une communauté faite par et pour les professionnels RH.