Aller au contenu

Couvre-feu en France : ce que vous devez savoir

Le mercredi 15 octobre 2020, l’état d’alerte a de nouveau été déclaré en France et une nouvelle mesure a été mise en place : le couvre-feu. Notre société a déjà traversé une situation similaire lors de la première vague d’infections du Covid-19, dans laquelle les citoyens ont dû rester en quarantaine dans leurs domiciles et les restaurants ainsi que la plupart des magasins ont été fermés.

Désormais, totalement immergé dans la deuxième vague d’infections, deux mesures ont été imposées qui ont coïncidé et nous remplissent de doutes; le couvre-feu qui accompagne la fermeture anticipée de certains établissements et la fermeture d’entreprises de restauration.

Lisez notre article pour savoir tout ce qu’implique le couvre-feu et comment il peut affecter votre entreprise et vos collaborateurs.

Table des matières :

Que signifie le couvre-feu pour la population?

Le couvre-feu est l’une des mesures de restriction de mobilité les plus extrêmes qui soient, et tout a commencé lorsque la France l’a appliquée, suivie de pays comme la Belgique, la Lombardie, Berlin et l’Espagne.

Couvre-feu : définition

C’est quoi exactement un couvre feu ? C’est une restriction ou une limitation de la libre circulation des citoyens. Il est important de souligner que le couvre-feu et la déclaration de l‘état d’alarme ne signifient pas la même chose que ce qui a été vécu en mars 2020; l’état d’alarme est nécessaire pour l’application de toutes ces mesures, mais cela ne signifie pas qu’il est accompagné de toutes une fois déclaré. En d’autres termes, un état d’alarme n’implique pas nécessairement un couvre feu. Par contre, qui dit couvre-feu, dit état d’alarme.

Pourquoi a-t-il été appliqué ? Les contagions se multiplient dangereusement, la restriction des fermetures de restaurants ne semble pas suffisante et la limitation de six personnes en réunion privée n’était pas respectée.

Comment le couvre-feu affecte-t-il la population ?

Le couvre-feu est entré en vigueur depuis le 17 octobre de cette année et durera au maximum 4 semaines. Cependant, ce n’est pas toute la France qui est concernée par cette restriction. En effet, seulement quelques régions sont concernées, notamment : l’Île-de-France, Aix-Marseille, Grenoble, Lille, Lyon, Montpellier, Rouen, Saint-Étienne et Toulouse.

Le couvre-feu implique la restriction des déplacements de tous les citoyens présents sur les zones concernés. Et ce, à partir de 21h jusqu’à 6h du matin. Tous ceux qui ne respectent pas cette période seront soumis au paiement d’amendes de 135 euros jusqu’à 3750 euros en cas de récidive.

logiciel pour le télétravail

Comment le couvre-feu affecte-t-il les entreprises?

L’impact du couvre-feu sur les entreprises dépend de plusieurs facteurs, le plus évident étant les horaires de travail, et s’ils sont affectés par le couvre-feu. C’est-à-dire les entreprises qui sont affectées par des restrictions de capacité ou des fermetures anticipées, comme les restaurants, les cafés et les bars qui sont obligés de fermer à 21h00, ou les supermarchés, magasins ou autres, qui doivent réduire l’afflux des clients au sein de leurs locaux .

D’autre part, le ministère du travail a publié, le 16 octobre 2020, une nouvelle version du protocole sanitaire à appliquer dans toutes les entreprises pour protéger les employés durant cette pandémie. Il s’agit notamment de :

  • Mesures sanitaires additionnelles à appliquer en entreprise (port du masque obligatoire, regroupements de 6 personnes au maximum, etc.)
  • Privilégier le télétravail
  • Fournir des justificatifs pour les déplacements professionnelles
  • Étalement des horaires d’arrivées et départs des salariés en entreprise, etc.

👉 Pour en savoir plus sur les nouveautés du protocole sanitaire et les changements à appliquer, cliquez ici !

Informations d’intérêt à partager avec vos collaborateurs

Les entreprises et les services des ressources humaines doivent plus que jamais aider les collaborateurs à continuer à exercer leurs fonctions tout en étant bien informés et protégés.

Si votre entreprise exige que les employés se déplacent pendant les heures où le couvre-feu restreint déjà la libre circulation des citoyens, il existe une solution : fournir à vos collaborateurs un document qui sert de justificatif lorsqu’il est nécessaire d’effectuer des déplacements professionnels.

Ce document est amplement suffisant pour justifier les déplacements de vos collaborateurs. Ils n’ont donc pas besoin de l’attestation de déplacement dérogatoire en plus.

Justificatif de déplacement professionnel 📝

Retrouvez dans le lien ci dessous votre modèle de justificatif de déplacement professionnel en PDF. Il vous suffit de remplir les champs avec les informations de votre entreprise et ceux de votre collaborateur.

👉 Cliquez ici pour télécharger le modèle officiel de justificatif de déplacement professionnel

L’importance d’avoir une signature électronique maintenant

l'importance de la signature électronique durant le couvre-feu

Comme vous l’avez peut-être vu, le document doit être signé pour que son authenticité puisse être officielle. Autrement dit, la chose la plus pratique pour vous et vos employés sera d’obtenir un outil qui vous permet d’envoyer des documents en masse (un gestionnaire de documents), entièrement en ligne et qui comprend la signature électronique.

👉 Partager les documents de votre entreprise avec tous vos collaborateurs en toute simplicité !

Le télétravail étant recommandé et obligatoire dans certaines régions du pays, il est bien plus nécessaire. Factorial vous aide à digitaliser votre entreprise afin que ce type de processus puisse être effectué rapidement et intuitivement, en veillant à ce que vos employés aient tout ce dont ils ont besoin pour continuer à travailler. Essayez-le gratuitement pendant 15 jours et signez et partagez ce justificatif !

👉 Votre solution pour une migration réussie vers le télétravail

Autres déplacements de vos collaborateurs

Le collaborateur doit être muni d’un justificatif qui explique pourquoi il se trouve dans la rue pendant les heures de couvre-feu. Cela ne nuit pas à cela, si l’horaire de travail de vos employés les oblige à effectuer les activités suivantes pendant le couvre-feu, informez-les et aidez-les.

  • Retour au domicile : Si vos collaborateurs travaillent la nuit ou si leur activité professionnelle ne leur permet pas d’être à leur domicile avant 21h, il suffit de leur fournir un justificatif établi par vos soins expliquant leur situation. Dans le cas où le voyage se fait par les transports en commun, le billet doit être conservé au cas où la police le demanderait. N’oubliez pas que l’adresse doit être correcte dans le document d’identité ou le justificatif.
  • Déplacements professionnelles : Si la nature de l’activité professionnelle de votre collaborateur l’oblige à se déplacer durant la période du couvre-feu, il peut le faire en toute tranquillité s’il a en sa possession un justificatif qui explique sa présence dans la rue durant les heures du couvre-feu.

Couvre-feu à Paris et l’Ile de France : qu’en est-il des transports en commun ?

Couvre-feu en France et les transports en commun Paris Île-de-France

Le couvre-feu étant en vigueur depuis mercredi 15 octobre, il y a de moins en moins de passagers en circulation. De ce fait, Île-de-France Mobilités (IDFM) a annoncé ce lundi 26 octobre que son offre de transport en commun sera réduite sur la région parisienne. Les opérateurs de transport RATP, SNCF et Optile vont procéder à ces changements dès 21h le mercredi 28 octobre.

« Une adaptation de l’offre de transport sera mise en place, à partir de 21 heures, à la fin de service dès le mercredi 28 octobre afin de tenir compte de la très forte réduction du nombre de passagers » Île-de-France Mobilités (IDFM)

En ce qui concerne l’offre de transport du métro, elle sera réduite à 1 métro sur 2. Par contre, les lignes 4, 7 et 13 seront renforcées entre 20h et 21h pour faire face à l’afflux croissant du trafic entre ces heures.

La même chose sera appliquée pour les bus à l’exception des lignes qui desservent les hôpitaux et les lignes les plus fréquentées.

D’autre part, les trains et RER seront eux aussi réduit à 1 train sur 2 à part sur les lignes où les périodes d’attente sont de 30 minutes ou plus en temps normal.

Également, le flux des tramways sera progressivement réduit à partir de 21h.

Enfin, l’IDFM souligne que l’offre de transport sera revue quotidiennement et pourra être adaptée selon le trafic et après les vacances scolaires.

✅ Inscrivez-vous gratuitement et accompagnez vos collaborateurs en télétravail avec FACTORIAL

This post is also available in: Español Italiano

Articles Similaires

Laisser un commentaire